Matchs truqués dans le tennis : enquête sur Djokovic selon la presse italienne

Le reportage de la BBC sur la corruption et les matchs truqués dans le tennis continue d’alimenter les conversations à l’Open d’Australie. Seize joueurs, dont huit présents à Melbourne, sont soupçonnés. Un quotidien sportif italien avance ce mercredi le nom du N°1 mondial, Novak Djokovic. L’un de ses matchs serait au centre d’une enquête.

(Novak Djokovic pendant son match contre Fabrice Santoro en octobre 2007 © LIONEL CIRONNEAU/AP/SIPA)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 Il faut être extrêmement prudent mais le quotidien sportif italien Tuttosport révèle aujourd'hui que Novak Djokovic  aurait perdu volontairement son premier match au Masters 1000 de Paris-Bercy face à Fabrice Santoro. A l'époque le Serbe était numéro 3 mondial et le Français 39e. Contre toute attente, Santoro avait surclassé Djokovic en deux sets 6-3, 6-2. Ce match fait l'objet aujourd'hui d'une enquête du parquet de Crémone connu pour avoir révélé le scandale des paris sportifs dans le football italien. Cette victoire de Santoro avait fait sensation non seulement par le résultat mais par l'ampleur du score. Mais à l'époque Novak Djokovik venait d’être opéré d'une dent de sagesse. Il était incertain mais s’était  déplacé pour toucher un bonus de fin d’année réservé aux joueurs du TOP 10 ayant participé aux neuf Masters 1000. De toute évidence il a balancé son match face à Santoro, mais il est impossible de dire qu'il l'a vendu.