A Roland-Garros, ils luttent contre le gaspillage

L'association "Le chaînon manquant" est à l’œuvre pendant le tournoi pour récupérer les invendus et les redistribuer à des associations. France 2 a suivi leur collecte.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Roland-Garros, ce n'est pas que du tennis. Depuis l'édition 2014, l'association Le chaînon manquant travaille dans les coulisses du tournoi. Son but : lutter contre le gaspillage, avec le soutien des restaurants du site.

Cette année, les bénévoles font la même chose que l'an dernier. Ils font la tournée des restaurants, qui ne jettent plus leurs invendus mais les gardent pour les confier à l'association. Julien Meimon, l'un des membres, récupère les victuailles : 400 kilos de denrées, soit 700 repas.

"Il faut faire le plus vite possible"

La quête se fait au pas de course. "Tous les jours, il faut faire le plus vite possible. On doit être sortis avant 9h30", explique Julien à France 2. Il doit avoir tout collecté avant l'ouverture au public et avant que la chaîne du froid soit rompue.

15 minutes après, la distribution débute. Les bénéficiaires sont étonnés et heureux en apprenant d'où vient la nourriture. Mais l'action de l'association se poursuit en dehors de Roland-Garros, toute l'année : les supermarchés aussi ont leur stock d'invendus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Roger Federer a gagné contre Gaël Monfils à Roland-Garros à Paris, le 1er Juin 2015
Roger Federer a gagné contre Gaël Monfils à Roland-Garros à Paris, le 1er Juin 2015 (STEPHANE ALLAMAN / AFP)