Rugby : France - Italie, une rencontre sous haute surveillance

Pour la première fois depuis les attentats du 13 novembre, le Stade de France ouvre ses portes ce samedi après-midi.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

300. C'est le nombre de policiers et de militaires qui quadrillent les abords du stade de France. Une sécurité maximum déployée ce samedi pour le match de rugby qui oppose la France à l'Italie. Depuis les attentats du 13 novembre, c'est la première fois que le Stade de France ouvre ses portes.

"Les gens ne sortent plus"

Les supporters français sont rassurés, mais aussi les supporters italiens venus soutenir leur équipe. "On n'a pas peur, si on n'a peur, on ne fait plus rien", explique l'un d'entre eux. Les brasseries du stade de France attendent avec impatience ce match, car depuis les attentats du 13 novembre, les clients se font rares.
Jean-Philippe Vigo, gérant de la brasserie "Le rendez-vous" a vu son chiffre d'affaires divisé par deux. "Il y a une baisse d'activité, les gens ne sortent plus. On voit qu'il y a une sorte de peur et à Paris c'est pareil", explique le cafetier. 50 à 60 000 spectateurs sont attendus au Stade de France, un test grandeur nature en matière de sécurité, avant d'accueillir dans quatre mois l'Euro de football.

Le JT
Les autres sujets du JT
( CAPTURE ECRAN FRANCE 3)