La Cour des Comptes déconseille un grand stade à Evry

Un point négatif de plus pour le projet de grand stade envisagé par la Fédération Française de rugby en région parisienne. La Cour des Comptes évoque un risque pour les finances de l'Essonne et de l’Etat.

(La Cour des Comptes n'est pas favorable au projet de grand stade © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L’Essonne va-t-elle accueillir ce grand stade de 82.000 places souhaité par la Fédération Française de rugby ? La Cour des Comptes tire la sonnette d’alarme, sans pour autant remettre un avis négatif.

 

La fédération souhaite implanter ce stade à Evry, à l’horizon 2021, pour un coût de 600 millions d'euros. En tant que propriétaire et concédant du Stade de France, l'Etat est directement concerné par le projet.  

Un risque budgétaire et un risque patrimonial 

La Cour des Comptes évoque deux risques. L'un budgétaire et l'autre patrimonial. Le départ des compétitions de rugby du Stade de France serait de nature à faire chuter la valeur économique de celui-ci et impliquerait le versement d'une compensation d'au moins 23 millions d'euros par an jusqu'en 2025 au consortium qui gère cette infrastructure.

 

 Le financement du nouvel équipement, repose par ailleurs à 90% sur un appel de fonds extérieur, dont un recours à l'emprunt de 400 millions d'euros.

 

Le département de l'Essonne pourrait apporter une garantie jusqu'à un plafond de 450 millions sur 20 ans. Les magistrats alertent sur le risque pour les finances de cette collectivité locale en cas de dégradation du soutien à cette discipline. Ils recommandent donc de rechercher des alternatives à ce projet.

 

En réponse, le ministère des Sports convient que le plan de la fédération doit être solidement étayé et mise sur la perspective de JO de 2024 pour l'avenir du Stade de France.