Jonah Lomu, légende du rugby, est mort à 40 ans

La star néo-nélandaise souffrait depuis de nombreuses années d'une maladie rénale.

Le rugbyman Jonah Lomu, des All Blacks, échappe à l\'Australien Jason Little, lors d\'un match à Sydney, le 15 juillet 2000.
Le rugbyman Jonah Lomu, des All Blacks, échappe à l'Australien Jason Little, lors d'un match à Sydney, le 15 juillet 2000. (WILL BURGESS / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Néo-Zélandais Jonah Lomu, star mondiale et joueur légendaire des All Blacks, est mort, mercredi 18 novembre, à l'âge de 40 ans. Jonah Lomu, qui se battait depuis de nombreuses années contre une maladie rénale, est décédé soudainement dans sa maison d'Auckland, dans le nord de la Nouvelle-Zélande, a annoncé le porte-parole de sa famille, John Mayhew.

Le Premier ministre néo-zélandais John Key a rendu hommage à l'ailier mythique des All Blacks : "Les pensées de tout le pays vont vers sa famille", a-t-il déclaré. Sur Twitter, Jonny Wilkinson, autre légende du rugby, a exprimé sa tristesse : "Je suis vraiment dévasté d'apprendre la mort de Jonah Lomu. La plus grande des superstars et un formidable être humain."

Immense carrière sous le maillot des Blacks

Jonah Lomu a marqué 37 essais en 63 sélections entre 1994 et 2002 sous le maillot des All Blacks et a été finaliste de la Coupe du monde 1995. C'est lors de cette compétition qu'il avait accédé à une renommée mondiale, sa vitesse et sa puissance tétanisant ses adversaires sur le terrain.

Au zénith de sa carrière, Lomu mesurait 1,96 m, pesait 120 kg et pouvait courir le 100 mètres en moins de 11 secondes. Plus jeune All Black de l'histoire à 19 ans et 45 jours, Jonah Lomu est devenu un phénomène sur les terrains et dans la presse, contribuant à populariser le rugby partout dans le monde et à y attirer les millions de dollars des sponsors et des télévisions.