La Française Aurélie Muller conserve son titre de championne du monde du 10 kilomètres en eau libre

La nageuse de 27 ans avait vécu une désillusion lors des Jeux olympiques de Rio, l'an dernier, en étant disqualifiée alors qu'elle avait terminé à la deuxième place.

La nageuse française Aurélie Muller après sa victoire dans l\'épreuve du 10 kilomètres en eau libre aux championnats du monde de natation, le 16 juillet 2017 à Balatonfüred, en Hongrie.
La nageuse française Aurélie Muller après sa victoire dans l'épreuve du 10 kilomètres en eau libre aux championnats du monde de natation, le 16 juillet 2017 à Balatonfüred, en Hongrie. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aurélie Muller est toujours la meilleure nageuse du monde sur le 10 kilomètres en eau libre. Elle a conservé son titre de championne du monde de la discipline, dimanche 16 juillet, dans les eaux du lac Balaton, en Hongrie.

Elle s'est imposée en 2 h 0 min 13 s, avec quatre secondes d'avance sur l'Equatorienne Samantha Arevalo, deuxième, et l'Italienne Arianna Bridi et la Brésilienne Ana Marcela Cunha, qui partagent la médaille de bronze. Une victoire acquise avec panache, car elle a mené le peloton durant la quasi-intégralité de la course, un exploit dans cette discipline.

Disqualifiée en 2016 à Rio

Aurélie Muller avait remporté l'or sur cette distance aux championnats du monde de Kazan, en Russie, en 2015. L'année suivante, aux Jeux de Rio, elle était arrivée deuxième, mais avait été disqualifiée pour avoir gêné son adversaire sur la ligne d'arrivée.

C'est la deuxième médaille d'or en deux courses pour l'équipe de France d'eau libre, après le titre de Marc-Antoine Olivier dans le 5 kilomètres, samedi.