JO 2012 - Après le grand succès des britanniques en cyclisme sur piste, et les accusations de dopage des Français, leur premier ministre, David Cameron a pris la défense de ses sportifs. "Je comprends que ce soit un peu dur pour la France", a déclaré le Premier ministre, ajoutant avec malice que "les Français connaissent notre secret, puisque c'est eux qui fabriquent nos roues."

Les pistards britanniques ont empoché sept des dix titres mis en jeu au Vélodrome. Et encore, Victoria Pendleton a-t-elle laissé échapper la vitesse dames, face à l'Australienne Anna Meares. Cette razzia sur la piste permet aux Britanniques (47 médailles, dont 22 en or) de rester solidement accrochés à la troisième place du classement des nations, derrière la Chine (71, dont 34 titres) et les Etats-Unis (66 dont 30 or).

David Cameron, le 7 août 2012 à Londres (Grande-Bretagne). 
David Cameron, le 7 août 2012 à Londres (Grande-Bretagne).  ( FRANCE 2 / FTVI)