Rio : un an après les JO, la violence revient

Au Brésil, Rio est au bord du chaos. Un an après les Jeux olympiques, l’insécurité est de retour et les agressions de touristes se multiplient.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a un an, Rio de Janeiro (Brésil) recevait ses premiers Jeux olympiques et offrait aux yeux du monde entier le visage d’une ville moderne et sûre. Mais une fois la cérémonie de clôture terminée, la réalité a rattrapé la ville. Sur la plage de Copacabana se déroulaient les épreuves de beach-volley. Aujourd’hui, il n’y a plus grand monde, la faute à l’insécurité, reconnaissent les touristes et les Brésiliens. "C’est une ville violente. Quand ma famille vient, je préfère les accompagner", assure un habitant.

3 500 personnes tuées en un an

Quand la nuit tombe, l’autoroute qui mène à l’aéroport devient parfois le lieu de scènes incroyables. Il y a un mois à peine, un braquage s’y est conclu par une fusillade avec la police, sous les yeux des automobilistes. En un an, 3 500 personnes ont été tuées à Rio, un record depuis 2009. Cette explosion de violence est une conséquence de la crise économique, la corruption et le retour des narcotrafiquants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au Brésil, Rio est au bord du chaos. Un an après les Jeux olympiques, l’insécurité est de retour et les agressions de touristes se multiplient.
Au Brésil, Rio est au bord du chaos. Un an après les Jeux olympiques, l’insécurité est de retour et les agressions de touristes se multiplient. (FRANCE 2)