Paris 2024 : les points forts et les points faibles

Depuis dimanche, Paris est en opération séduction pour tenter de décrocher les JO 2024 face à Los Angeles. La capitale veut montrer qu'elle a tiré les leçons de ses précédents échecs.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron rencontrera demain, mardi 16 mai, la commission d'évaluation du CIO, en visite à Paris. Ce lundi, emmenés par Anne Hidalgo, les membres du comité olympique ont visité les sites qui pourraient accueillir les JO 2024. Passage obligé par le Stade de France. Premier atout du dossier parisien : les équipements. 95% des installations sportives existent déjà. Les transports franciliens sont l'autre bon point de Paris 2024. Grâce aux lignes de tram, de métro, de bus ou de RER, tous les sites olympiques seront à moins de 45 minutes de la capitale.

Un point noir

Concernant les hébergements, le village olympique pour les athlètes est encore à l'état de projet. Pour l'accueil des visiteurs, pas de problème. La sécurité peut être le seul véritable point noir, même si depuis les terribles attentats qui ont touché la capitale, la présence des forces de l'ordre a été renforcée autour de toutes les manifestations sportives. Rendez-vous le 13 septembre pour le dénouement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Tour Eiffel aux couleurs de la candidature de Paris 2024, le 3 février 2017.
La Tour Eiffel aux couleurs de la candidature de Paris 2024, le 3 février 2017. (PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA)