Laura Flessel, ministre des Sports : "Un signe très fort" pour la candidature de Paris aux JO de 2024

Les acteurs du sport français se réjouissent de la nomination de l'ex-championne d'escrime, Laura Flessel, à la tête du ministère des Sports, au moment où Paris candidate à l'organisation des JO 2024. 

Laura Flessel à l\'Élysée, à Paris, le 18 mai 2017.
Laura Flessel à l'Élysée, à Paris, le 18 mai 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La nomination de Laura Flessel au ministère des Sports est saluée par tous les acteurs importants du monde sportif jeudi 18 mai, à l'heure où Paris est candidate à l'organisation des Jeux olympiques 2024. La "Guêpe" a en effet un beau palmarès olympique avec deux médailles d'or en épée individuelle et par équipe à Atlanta en 1996, une en argent en 2004, et deux autres en bronze en 2000 et 2004. La Guadeloupéenne a en outre été porte-drapeau aux JO de 2012 à Londres.

"On remercie le président de la République"

"C'est une reconnaissance de la valeur que la France apporte aux valeurs de l'olympisme. Elle a été exemplaire partout dans sa démarche. C'est quelqu'un qui porte l'adhésion et le soutien que l'on porte aux valeurs olympiques", a réagi jeudi sur franceinfo Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024. "On remercie le président de la République et le Premier ministre. On est vraiment très heureux, c'est un moment très important pour l'avenir de la candidature [- de Paris -]", a-t-il ajouté. 

Je pense que Laura est une convaincue des chances françaises et de l'intérêt d'avoir les jeux de 2024. Elle était parmi les ambassadrices.

Bernard Lapasset, du comité de candidature de Paris aux JO 2024

"J'y vois surtout un signe très fort donné par la France au mouvement sportif international et au comité international dans l'optique de notre candidature pour avoir les JO de 2024", s'est félicité Guy Drut, lui aussi champion olympique du 110m haies en 1976 à Montréal et ancien ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement d'Alain Juppé en 1995. "Tous nos vœux de réussite à Laura, si elle réussit, nous aussi", a estimé de son côté Denis Masseglia, réélu le 11 mai, président du Comité national olympique et sportif français.

Les conseils de Jean-François Lamour

Jean-François Lamour, escrimeur et champion olympique, comme Laura Flessel, mais aussi ministre des Sports entre 2002 et 2007 sous la présidence de Jacques Chirac, a conseillé à la nouvelle ministre des Sports de faire preuve "d'un engagement total" et d'être "sur le terrain 24h sur 24, 7 jours sur 7" pour aller "toucher les petits clubs, les bénévoles, les éducateurs en relation avec les collectivités locales. Il faut donc de l'organisation, de la pugnacité et surtout du temps".