JO 2024 : pour Guy Drut, le retrait de Budapest est une "défiance" envers l'olympisme

La Hongrie a annoncé qu'elle allait retirer la candidature de Budapest à l'organisation des Jeux olympiques 2024. Jeudi, Guy Drut, du comité Paris 2024 déclare regretter cette décision. 

Le membre du CIO Guy Drut, à Istanbul, en mars 2013. 
Le membre du CIO Guy Drut, à Istanbul, en mars 2013.  (OZAN KOSE / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Budapest a annoncé mercredi le retrait de sa candidature pour l'organisation des JO 2024 car elle était contestée par les Hongrois. "Cela sera maintenant un match à deux", a affirmé jeudi 23 février sur franceinfo Guy Drut, membre du CIO et du comité Paris 2024. Seules Paris et Los Angeles prétendent désormais à l'organisation de ces Jeux.

"Je regrette ce retrait, c'est dommage pour l'olympisme, c'est dommage pour les Hongrois, comme ça l'a été pour les Allemands de Hambourg et les Italiens de Rome", a affirmé le médaillé d'or du 110 m haies aux JO de Montréal en 1976. Mais pour Guy Drut, le renoncement de la candidature de Budapest est surtout "dommage pour l'olympisme" et le retrait est révélateur d'une "défiance vis-à-vis de l'organisation des Jeux."

Il nous appartient de prouver que l'organisation des Jeux apporte beaucoup plus qu'elle ne concède.

Guy Drut, du comité Paris 2024

à franceinfo

En France, il y a très peu de contestaion face à la candidature de Paris parce que c'est une "candidature qui vient de loin, qui a été mûrement réfléchie et qui a fait l'objet d'un travail de collaboration entre les pouvoirs publics et les pouvoirs sportifs, selon Guy Drut. On a été au cœur de la situation et régulièrement nous expliquons ce que nous allons faire. Il faut savoir qu'il n'y a plus rien à construire à Paris pratiquement, sauf le village olympique et le village des médias, et le centre nautique. Donc les coûts sont parfaitement maîtrisés et ça peut rapporter gros. Les évaluations qui sont faites aujourd'hui vont jusqu'à 10 milliards d'euros de répercussion." 

Le CIO annoncera le nom de la ville gagnante le 13 septembre à Lima au Pérou.

JO 2024 : pour Guy Drut, le retrait de Budapest est une "défiance" envers l'olympisme

00:00-00:00

audio
vidéo