JO 2024 : les opposants se font entendre sur Twitter

Les JO 2024 à Paris ont leurs opposants, qui dénoncent le coût du projet notamment. Ils ont donné de la voix ce mardi 11 juillet.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Suis-je le seul à ne pas vouloir de #Paris2024 ? On a plus à perdre (nous citoyens) qu'à y gagner (seul l'État y gagnerait, et encore...)", a écrit sur Twitter un internaute ce mardi. Ce qui gêne certains opposants, ce sont les sommes engagées dans l'organisation : "Les JO énormes investissements d'argent public pour assurer énormes profits des actionnaires du privé alors non merci" ; "On n'a pas assez d'argent public pour payer des flics et des infirmières, mais en revanche on veut bien payer des milliards pour Paris 2024" ; "Je demande un referendum. Nous n'avons pas à payer pour quelques élites socialo-communistes".

"Pas remise de la fanzone"

Pour d'autres, ce sont les précédents événements sportifs, notamment l'Euro 2016, qui ne passent toujours pas : "Je ne me suis pas remise de la fanzone parisienne personnellement et la pelouse du Champ-de-Mars non plus visiblement". Il y en a un autre qui verrait bien les JO loin de Paris en 2024, c'est Donald Trump, qui a tweeté : "Travaillez dur pour que les États-Unis organisent les Jeux olympiques (Los Angles). Restez à l'écoute !"

Le JT
Les autres sujets du JT
Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024.
Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024. (MAXPPP)