JO 2024 : "Emmanuel Macron est le leader dont on a besoin" selon Tony Estanguet

Emmanuel Macron devrait rencontrer la délégation du CIO, en visite à Paris, ce mardi. Tony Estanguet, le co-président de Paris 2024, salue un "jeune leader dynamique" et voit en lui un atout pour la candidature parisienne.

Tony Estanguet avec la commission d\'évaluation du CIO, le 14 mai 2017, à Paris.
Tony Estanguet avec la commission d'évaluation du CIO, le 14 mai 2017, à Paris. (FRANCK FIFE / POOL)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron rencontrera bien la délégation de la commission d'évaluation du CIO, sans doute mardi 16 mai, c'est ce qu'a déclaré dimanche le co-président de Paris 2024, Tony Estanguet. Les porteurs de la candidature de Paris aux JO de 2024 ont trois jours pour convaincre la commission qui, sous la direction du Suisse Patrick Bauman, va étudier les détails du dossier parisien.

La délégation est arrivée à Paris samedi, en provenance de Los Angeles, et a été accueillie à l'aéroport par les deux co-présidents de Paris 2024, Tony Estanguet et Bernard Lapasset, ainsi que la maire de Paris, Anne Hidalgo. 

Tony Estanguet à la délégation du CIO : "Emmanuel Macron prend ses fonctions aujourd'hui et m'a chargé de vous transmettre ses plus chaleureuses salutations."
--'--
--'--

"Un jeune leader dynamique"

Les porteurs de la candidature savent qu'ils peuvent compter sur le soutien du nouveau président, investi dimanche. "Emmanuel Macron est vraiment, aujourd'hui, le leader dont on a besoin pour incarner l'engagement de l'État, assure Tony Estanguet. Je crois que l'État a pris conscience de la force de son projet, de son côté fédérateur."

On le sait, ça a tendance à rassurer le CIO de voir une candidature portée à tous les niveaux, de la Ville à la Région et jusqu'au plus haut niveau de l'État. Et c'est le cas en France.

Tony Estanguet, co-président de Paris 2024

à franceinfo

L'un des tout premiers dossiers d'Emmanuel Macron sera sportif. Ce dernier devrait recevoir les membres du CIO lors de cette visite officielle. Pour le triple champion olympique de canoë (2000, 2004, 2012), la personnalité d'Emmanuel Macron est un atout. "De voir un jeune leader dynamique, ouvert sur le monde, qui porte des valeurs très fortes et qui a envie de faire gagner la France à l'international, tout cela, ça nous donne de l'enthousiasme pour travailler avec lui. On est ravi effectivement de voir Emmanuel Macron", a déclaré Tony Estanguet.

Tony Estanguet : "Emmanuel Macron est vraiment, aujourd'hui, le leader dont on a besoin pour incarner l'engagement de l'État."
--'--
--'--

Macron, impliqué depuis le longtemps

Emmanuel Macron a déjà montré son intérêt pour l'organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024. "C'est un président nouvellement élu mais qui connaît le projet depuis longtemps, assure Tony Estanguet. On l'avait rencontré lorsqu'il était ministre de l'Économie. Il nous avait, à ce moment-là, soutenus et encouragés à poursuivre. Donc on a hâte de travailler avec lui."

Vendredi 12 mai, Emmanuel Macron a téléphoné personnellement au patron du CIO, Thomas Bach, pour l'assurer de son "soutien plein et entier à la candidature de Paris". En février dernier, il avait expliqué son soutien envers cette candidature au micro de Jacques Vendroux, le directeur des sports de Radio France, dans Stade bleu présidentiel sur France Bleu.

Dimanche, la première journée de la visite de la délégation du CIO est consacrée à des entretiens à l'hôtel avec les leaders de Paris 2024 et les acteurs engagés dans le dossier de candidature. Plusieurs thématiques telles que la vision, le concept, l'expérience ou encore l'héritage, seront abordées. Lundi, la délégation doit visiter différents sites. Mardi, une demi-journée de travail est prévue, toujours à l'hôtel de la délégation. La ville-hôte sera désignée par le CIO le 13 septembre à Lima, au Pérou... où se rendra également Emmanuel Macron selon Tony Estanguet.