JO 2024 : comment Paris compte séduire le CIO

Ce week-end est une étape cruciale pour Paris avant l'attribution des JO de 2024 en septembre prochain. La commission d'attribution du CIO, qui vient de se rendre à Los Angeles (États-Unis), débarque dans la capitale française demain, samedi 13 mai, pour quatre jours de visite où la candidature française va être passée au rayon X.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont quitté la cité des anges direction Paris. Hier encore, la commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO) analysait et décortiquait le dossier Los Angeles 2024. À partir de dimanche, c'est Paris qui sera auscultée. La concurrence est rude : deux villes, deux pays, des budgets proches, avec 6,2 milliards d'euros pour Paris et 5,6 milliards pour Los Angeles.

Paris ne manque pas d'atouts

Depuis ce vendredi matin, l'organisation JO 2024 s'entraîne donc à huis clos, à grands renforts de "média trainings" ou de "questions-réponses", comme pour un duel électoral d'importance. Dimanche, ils expliqueront leur vision des jeux, centrée autour des athlètes et du village olympique. Lundi, ils visiteront la trentaine de sites déjà réalisés, réservés aux compétitions. Pour Thierry Rey, conseiller spécial du Comité de candidature Paris 2024, la capitale ne manque pas d'atouts : "On a un rayon de 10 kilomètres avec plus de 22 sports, des athlètes qui seront à moins de trente minutes de leur lieu de compétition ou de leur lieu d'entrainement." Ainsi, le confort des athlètes est une dimension qui a été prise en compte de manière optimale.

Le JT
Les autres sujets du JT
A quatre mois de la désignation de la ville-hôte des JO-2024, Los Angeles et Paris vont recevoir cette semaine la visite de la commission d\'évaluation du Comité international olympique. Le choix final du CIO sera annoncé mi-septembre. 
A quatre mois de la désignation de la ville-hôte des JO-2024, Los Angeles et Paris vont recevoir cette semaine la visite de la commission d'évaluation du Comité international olympique. Le choix final du CIO sera annoncé mi-septembre.  (FRANCK FIFE / AFP)