VIDEO. Incidents à Corte : cris de colère à l'annonce de la condamnation à cinq mois ferme d'un jeune corse

Rémy Di Caro, 22 ans, était jugé pour violence en réunion lors d'un rassemblement qui a dégénéré mardi soir. 

Voir la vidéo
FRANCE 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dix mois de prison dont cinq ferme, avec mandat de dépôt. Le tribunal correctionnel de Bastia (Haute-Corse) a condamné, jeudi 18 février, le jeune manifestant interpellé mardi soir lors d'un rassemblement qui avait dégénéré à Corte (Haute-Corse). Des échauffourées ont éclaté entre forces de sécurité et jeunes devant le tribunal, au centre-ville de Bastia, après l'annonce du jugement.

L'annonce du jugement a provoqué des cris de colère dans la salle d'audience où des dizaines de jeunes étaient venus soutenir Rémy Di Caro, jeune étudiant de 22 ans, qui était jugé pour violence en réunion. Il a aussitôt après été emmené en fourgon cellulaire à la maison d'arrêt de Borgo, au sud de Bastia.

Rémy Di Caro a nié devant le tribunal avoir participé à des actes de violence. Il a déclaré avoir participé pacifiquement à ce rassemblement de protestation contre des poursuites engagées à Reims contre des supporters du club de football de Bastia. Il avait été interpellé en fin de soirée par des gendarmes mobiles au centre de Corte, théâtre de scènes de guérilla urbaine depuis plusieurs jours.

La Police lors des affrontements avec des manifestants à Corte (Haute-Corse), le 16 février 2016.
La Police lors des affrontements avec des manifestants à Corte (Haute-Corse), le 16 février 2016. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)