VIDEOS. "Je veux qu'on me donne ma chance" : Hatem Ben Arfa se plaint de son statut de remplaçant au PSG

L'attaquant français témoigne. "Je suis un compétiteur, un champion. C'est compliqué d'accepter cette situation", dit-il.

Hatem Ben Arfa, au Parc des Princes, à Paris, le 19 février 2017.
Hatem Ben Arfa, au Parc des Princes, à Paris, le 19 février 2017. (BENJAMIN CREMEL / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'exercice est étonnant. Hatem Ben Arfa, attaquant au PSG, se livre dans deux vidéos, publiées dimanche 26 mars. Dans ses séquences, le Français âgé de 30 ans se plaint de sa situation au sein du club, où il est relégué au rang de remplaçant. Sur un fond de musique triste, face caméra, le footballeur parle "sans filtre et sans tabou".

"Je suis un compétiteur, un champion. C'est compliqué d'accepter d'être remplaçant", témoigne-t-il, sans jamais citer le nom d'Unai Emery, l'entraîneur parisien. Et l'ancien Niçois d'évoquer une situation délicate et visiblement douloureuse pour lui. "Je me doutais en venant à Paris que ça allait être compliqué, que j'arrivais dans un grand club, etc. Mais je ne pensais pas que ça allait être aussi compliqué que ça", dit-il.

Je ne revendique rien ici. Ni un temps de jeu, ni un poste précis, c'est juste que je veux vraiment qu'on me donne ma chance et que je sente qu'il y a vraiment une concurrence dans cette équipe.

Hatem Ben Arfa

S'il se plaint, le footballeur dit toujours ressentir du plaisir. "Je me régale parce que j'ai la chance de jouer avec de très bons joueurs, style Verratti... C'est toujours un plaisir de s'entraîner avec des joueurs comme ça. J'arrive à garder du plaisir grâce à ça."

"J’essaie de m’ouvrir à d’autres choses"

Dans une autre vidéo publiée sur son compte Facebook, le ton est moins larmoyant. Plus souriant, Hatem Ben Arfa développe la notion de plaisir. "Je me sens affûté. Je me sens bien dans mon corps. Mon plaisir quand je touche le ballon, c’est de faire des petits une-deux, des petits dribbles, de jouer comme quand j’étais petit", raconte-t-il.

Plus inattendu, Hatem Ben Arfa laisse entendre qu'il commence à penser à sa carrière après le ballon rond. "Le football, c’est très bien. Mais j’essaie de m’ouvrir à d’autres choses, j’ai 30 ans", déclare-t-il alors que l'on voit l'international français lors d'un tournage pour une websérie avec Nawell Madani.

Mais en attendant, sa situation au PSG est décevante. "La chose que j'ai apprise, on va dire, cette année, c'est... j'ai réussi à acquérir la patience. C'est la chose qui me faisait défaut quand j'étais plus jeune", confie-t-il. Combien de temps va-t-il se montrer patient ? Aucune idée. Pendant ce temps, le hashtag #laforcedudestin, qui conclut les vidéos, fait réagir sur Twitter.