Football : les risques du marché des transferts

Ce dimanche soir à Guingamp, la star brésilienne Neymar fera ses grands débuts. Un événement observé dans le monde entier, symbole de l'envolée du marché des transferts.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dimanche 13 août, dans la soirée, la planète foot a les yeux rivés sur un petit stade. A Guingamp (Côtes-d'Armor), l'aventure parisienne du phénomène Neymar commence. Record d'affluence, des journalistes venus du monde entier pour une rencontre diffusée dans 183 pays : le brésilien au salaire de 30 millions d'euros fait beaucoup parler. L'ex-Barcelonais est arrivé à Paris après un transfert record, signe d'un marché qui s'enflamme. Dans la même dynamique, deux joueurs français affolent les compteurs : M'Bappé annoncé à Paris pour 180 millions d'euros et Dembélé qui pourrait rejoindre Barcelone pour 90 millions d'euros.

Une bulle spéculative ?

Certains professionnels du milieu craignent un dérive et la formation d'une bulle spéculative sans limites, prête à s'effondrer à tout moment. Depuis 20 ans, la libre circulation des joueurs en Europe a fait grimper les prix. 73 millions pour Zidane à Madrid en 2001, 222 millions pour Neymar aujourd'hui au PSG. Pour limiter les risques, les plus grands clubs européens partent à la conquête de nouveaux marchés, en Asie notamment. Les grandes stars du football sont recrutées pour leur talent sportif... Et pour leur potentiel commercial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Brésilien Neymar au Parc des Princes, vendredi 4 août 2017.
Le Brésilien Neymar au Parc des Princes, vendredi 4 août 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)