Après une journée de relâche qui a permis à l'amateur de football de reprendre ses esprits, l'Euro 2012 reprend de plus belle, jeudi 21 juin, avec le début des quarts de finale. La première affiche oppose le Portugal, qui a terminé sans trop de difficultés deuxième du groupe B, à la République tchèque, première du groupe A.

Autant dire que l'issue du match est connue d'avance : les coéquipiers de Ronaldo vont écraser les Tchèques et se qualifier pour les demi-finales. FTVi vous explique pourquoi c'est inéluctable.

D'abord parce que l'équipe monte en puissance, à l'image de son capitaine Cristiano Ronaldo. La Selecçao a en effet débuté son Euro par une défaite face aux Allemands, au cours de laquelle elle n'a pas inscrit de but. Les Portugais ont ensuite retrouvé le chemin de la victoire grâce à leur puissance offensive, en plantant trois buts contre le Danemark et deux face aux Pays-Bas.

Dans cette dernière rencontre, le salut est venu du retour en forme de Cristiano Ronaldo, qui a inscrit un doublé. Une performance saluée par son partenaire, le milieu de terrain Raul Meireles, sur le site officiel de l'UEFA : "C'est génial pour nous ! (...) Pour moi, il n'est rien de moins que le meilleur joueur au monde." Si le capitaine portugais, auteur de 46 buts la saison dernière avec le Real Madrid, continue sur sa lancée, ses coéquipiers n'ont pas vraiment de quoi s'en faire.

Les deux buts de Ronaldo contre les Pays-Bas sont visibles à partir d'1'45" dans cette vidéo : 

Ensuite, parce que ses footballeurs sont des champions. L'équipe alignée contre les Pays-Bas comporte trois champions d'Espagne en titre (Pepe, Coentrao et Ronaldo, sacrés avec Madrid), un champion d'Europe (Meireles, avec Chelsea), ainsi qu'un des meilleurs passeurs du championnat anglais (Nani). Difficile pour leurs  adversaires de rivaliser de ce point de vue, surtout quand on sait que le club le plus représenté dans la sélection est le FC Viktoria Plzen, troisième du championnat de République tchèque....

Enfin, parce que le Portugal à soif de revanche. Revanche face aux Tchèques, d'abord : ceux-ci les avaient éliminés de l'Euro en 1996 au même stade de la compétition, par un petit but à zéro. Revanche ensuite contre leurs futurs adversaires : en cas de victoire, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers affronteront soit la France, soit l'Espagne. Les Bleus avaient éliminé le Portugal en demi-finale de la Coupe du monde 2006, et l'Espagne avait sorti la Selecçao en huitièmes de finale du Mondial de 2010. Des affronts que les Lusitaniens auront à cœur de laver cette année.

Vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse ? Pas de problème : en bons hypocrites, nous publierons dans l'après-midi un article expliquant pourquoi la République tchèque va battre le Portugal.