Préparez le canapé, faites refroidir les bières et chauffer les pizzas : l'Euro 2012 reprend jeudi 21 juin, après une journée de relâche. Le premier quart de finale de la compétition oppose le Portugal à la République tchèque.

Au petit jeu des pronostics, FTVi n'a pas peur de se mouiller : les Tchèques vont gagner. C'est sûr. Voici pourquoi.

D'abord, parce qu'ils ont l'un des meilleurs gardiens de but du tournoi. Petr Cech, qui évolue depuis 2004 à Chelsea, est en effet unanimement considéré comme faisant partie des meilleurs mondiaux à son poste. Les chiffres le prouvent : la saison dernière, il fallait en moyenne cadrer dix frappes avant d'espérer faire trembler les filets londoniens, rapporte le site The Score.

Sans les prestations de haut vol de son gardien, notamment lors de la finale, Chelsea n'aurait sans doute jamais pu soulever le trophée de la Ligue des champions cette année. Certes, Cech n'a pour l'instant pas autant brillé lors de cet Euro que lors de ses dernières sorties avec le club anglais, mais il ne fait aucun doute que les Portugais risquent de se casser les dents sur le but tchèque.

Ensuite, parce qu'ils sont capables de faire mal à leurs adversaires. La phase de poules l'a prouvé. Après une bonne raclée reçue contre la Russie (4-1), la République tchèque s'est bien reprise en enchaînant deux victoires, contre la Grèce (2-1) puis la Pologne (1-0). Résultat : les coéquipiers de Cech ont terminé à la première place de leur groupe, alors que tout le monde s'attendait à y voir la Russie.

Ils sont particulièrement doués lorsqu'il s'agit de ménager leurs efforts avant de placer une contre-attaque assassine, comme on peut le voir dans cette vidéo :

Enfin, parce qu'ils seraient parfaits dans le rôle du Petit poucet qui va jusqu'au bout. Dans le classement des pays édité par l'UEFA, la République tchèque est le plus mal classé des quart-de-finalistes (19e), quand le Portugal campe fermement à la 5e place. Mais qu'importent les chiffres : dans toutes les bonnes compétitions sportives, il y a un outsider qui défie la logique en éliminant plus gros que lui. Lors de la dernière Coupe de France, les amateurs de Quevilly ont ainsi sorti l'OM et Rennes avant d'échouer en finale face à Lyon. Toutes proportions gardées, les Tchèques pourraient eux aussi créer la surprise lors de cet Euro, et pourquoi pas faire gagner beaucoup d'argent aux petits malins qui auront mis une pièce sur leur victoire.

Vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse ? Pas de problème : en bons hypocrites, nous vous expliquons pourquoi les Portugais vont battre la République tchèque.