Noël Le Graët a été réélu président de la Fédération française de football

En poste depuis 2011, Noël Le Graët, 75 ans, a réussi avec Didier Deschamps à redorer le blason de l'équipe de France masculine, finaliste de l'Euro 2016.

Noël Le Graët, le 18 mars 2017, au siège de la Fédération française de football, à Paris.
Noël Le Graët, le 18 mars 2017, au siège de la Fédération française de football, à Paris. (FRANCK FIFE / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Noël Le Graët a été réélu pour quatre ans à la tête de la Fédération française de football (FFF), samedi 18 mars, à Paris. En poste depuis 2011, le Breton de 75 ans a recueilli 57,4% des voix, devant Jacques Rousselot (41,9%), Eric Thomas (0,5%) et David Donadei (0%).

"C'est l'équipe qui a fait la différence", a commenté le président du foot hexagonal après sa réélection au premier tour de l'assemblée élective de la FFF. "En tout cas merci de votre confiance, je suis honoré de mener à nouveau cette mission importante, très importante, et soyez assurés que nous serons à votre écoute."

Une promesse non tenue mais un bilan salué

Noël Le Graët reste donc le patron de la Fédération française de football, malgré la dissidence de Jacques Rousselot. A 67 ans, le président de Nancy, membre du comité exécutif sortant, avait fait acte de candidature après la "trahison" de son ex-allié, qui lui aurait promis de passer le témoin avant de décider en novembre de postuler à sa propre succession.

Le président de la FFF avait en effet annoncé en mai 2014 qu'il était en train d'honorer son "dernier mandat". Ce ne sera finalement pas le cas, grâce à un bilan largement salué. La victoire la plus éclatante de Noël Le Graët est très certainement le retour en grâce de l'équipe de France masculine, finaliste de l'Euro 2016, qui a redoré son blason sous l'égide de Didier Deschamps.