Lyon-Besiktas : une rencontre sous haute surveillance

Après l'attaque qui a visé l'équipe du Borussia Dortmund, le niveau de sécurité a été rehaussé à Lyon (Rhône) ce jeudi 13 avril pour le quart de finale de Ligue Europa entre Lyon et le Besiktas.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les premiers supporters arrivent au stade à Lyon (Rhône) ce jeudi 13 avril, Turcs et Lyonnais sont venus tôt pour franchir les différents points de contrôle et voir le quart de finale de Ligue Europa. Ils sont bien décidés à profiter de la fête. Un dispositif de sécurité maximal est en place aux abords du Parc Olympique lyonnais. Mille stadiers sont mobilisés pour la fouille et le contrôle des spectateurs. 750 policiers et gendarmes ont également été déployés.

"On fait attention"

"On fait attention à des signalements que l'on peut nous faire. On fait attention à l'attitude des gens. Il y a des palpations qui sont faites pour vérifier qu'ils n'entrent pas avec des armes. On fait attention à tout ce qui peut nous sembler suspect et en lien avec ce genre d'attaque", explique le lieutenant Elsa, gendarme, en référence à l'attaque qu'a subie l'équipe du Borussia Dortmund il y a peu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters de Besiktas, le 13 avril 2017 à Décines (Rhône).
Des supporters de Besiktas, le 13 avril 2017 à Décines (Rhône). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)