Dortmund : l'enquête avance

À Dortmund en Allemagne, le mystère règne encore autour des trois explosions qui ont eu lieu mardi 11 avril, juste avant le match de la Ligue des Champions. Josselin Debraux revient sur les faits en direct sur place.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les explosions avant le match reporté entre les clubs de Monaco et de Dortmund ce mardi 11 avril, une enquête est en cours. "Un homme est toujours en garde à vue, il s'agit d'un irakien âgé de 25 ans soupçonné d'être proche du groupe État islamique", explique le journaliste Josselin Debreaux.

L'attentat n'a toujours pas été revendiqué

Ce jeudi 13 avril, le parquet antiterroriste l'a confirmé : "Aucun élément ne permet d'affirmer que cet homme soit en lien direct avec l'attentat". Depuis deux jours, des perquisitions ont lieu, notamment chez un Allemand âgé de 28 ans. Mais l'homme a été laissé en liberté. L'enquête piétine un peu mais les enquêteurs restent vigilants sur ces lettres de revendications découvertes à proximité du bus. "Elles intriguent car elles ne répondent pas à la stratégie classique de communication du groupe État Islamique", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bus du Borussia Dortmund endommagé par trois explosions, avant le quart finale aller de la Ligue des champions contre Monaco, le 11 avril 2017. 
Le bus du Borussia Dortmund endommagé par trois explosions, avant le quart finale aller de la Ligue des champions contre Monaco, le 11 avril 2017.  (INA FASSBENDER / DPA / AFP)