Ligue 1 : Lyon, Angers et Gourcuff, les revenants de la Ligue 1

L'OL a mis fin à sa série de contre-performances, Angers récupère sa place sur le podium et Yoann Gourcuff est revenu sur les terrains. 

Yoann Gourcuff a fait son retour sur les terrains de L1, sous les couleurs de Rennes, contre Lorient, le 9 janvier 2016.
Yoann Gourcuff a fait son retour sur les terrains de L1, sous les couleurs de Rennes, contre Lorient, le 9 janvier 2016. (DAMIEN MEYER / AFP)
logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Toute l'actualité de votre club après la 20e journée de L1, disputée les 8, 9 et 10 janvier, résumée en deux phrases, pas toujours sympas.

1- PSG 54 (vainqueur sans trembler de Bastia 2-0). Ce PSG serein n'est pas encore au top, à écouter Laurent Blanc, qui pense déjà la Ligue des champions. "On avait aussi eu les jambes lourdes en janvier dernier comme vous aviez pu le constater. Il va nous falloir une série de quatre ou cinq matches pour être au top."

2- Angers 34 (solide face à Caen 2-0). Le SCO a beau être deuxième, quand les joueurs tweetent, ils parlent d'objectif maintien.

3- Monaco 33 (s'accroche contre le Gazélec Ajaccio 2-2). Monaco était mené 0-2 à la pause, et cette entame calamiteuse a mis très en colère le coach Leonardo Jardim, d'ordinaire placide. "Mieux vaut ne pas vous répéter ce que je leur ai dis à la mi-temps…Je ne retiens rien de positif dans ce match, même le fait d’être revenu."

4- Nice 30 (grapille un point à Lille 1-1). Les Niçois sont bien la bête noire du Losc, puisqu'ils sont invaincus dans le Nord depuis neuf saisons !

5- Caen 30 (battu à Angers 0-2). Les Normands n'ont plus gagné depuis le mois de novembre, et piochent depuis cinq matchs. D'où l'amertume du défenseur Alaeddine Yahia, sur beIN Sports : "Aujourd’hui, il y a un peu de colère. Ce serait dommage de gâcher notre première partie de saison."

6- Lyon 29 (se relance face à Troyes 4-1). Le nouveau stade -baptisé temporairement Parc OL -  semble bien né. Avec une kyrielle de VIP pour tweeter leurs émotions. "C'est peut-être le plus beau jour de ma vie", a même lâché le président du club Jean-Michel Aulas.

7- Saint-Etienne 29 (dominé à Nantes). Sixième défaite de suite pour les Verts loin de leurs bases. Saint-Etienne, deuxième équipe à domicile, traîne à la 13e place à l'extérieur. Rédhibitoire pour viser plus haut ?

8- Rennes 28 (accroché par Lorient 2-2). Yoann Gourcuff a rejoué, 25 minutes. Et en toute fin de match, il s'est fait découper... par son partenaire Cheikh M'Bengue dans la surface de réparation adverse. Vous avez dit maudit ? 

9- Lorient 27 (ramène un point de Rennes 2-2). "On a vu un bon match de football, se félicite Sylvain Rippoll, l'entraîneur des Merlus. On a su rester solide [quand Rennes est revenu à 2-2] et conserver un point important."

10- Nantes 27 (vainqueur de Saint-Etienne 2-1). "Coucou, qui c'est ?", semble demander le gardien stéphanois Stéphane Ruffier au tout nouveau Canari Guillaume Gillet. La photo de la semaine.

Le milieu nantais Guillaume Gillet et le gardien stéphanois Stéphane Ruffier à la lutte sur un ballon aérien, lors du match Nantes-Saint-Etienne, le 10 janvier 2016. 
Le milieu nantais Guillaume Gillet et le gardien stéphanois Stéphane Ruffier à la lutte sur un ballon aérien, lors du match Nantes-Saint-Etienne, le 10 janvier 2016.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

11- Marseille 26. (tenu en échec par Guingamp 0-0). La pire série du club à domicile depuis un demi-siècle.

12- Bordeaux 26 (décroche sa 1000e victoire en L1 à Montpellier 1-0). Cela valait-il ce visuel qui fait mal aux yeux ? 

13- Lille 25 (tenu en échec par Nice 1-1). Même si son équipe ne décolle pas, Frédéric Antonetti est un entraîneur heureux.  "Il y a vraiment eu de bonnes choses, il faut persévérer dans ce sens là", se félicite le coach nordiste.

14- Gazélec Ajaccio 25 (accroche Monaco 2-2). Plus petit budget de L1, les Corses restent désormais sur dix rencontres sans défaite (six victoires, quatre nuls). "On vient de faire 3 matches contre des gros (OM, OL, ASM), avec 5 points, commente Thierry Laurey, l'entraîneur corse. Je crois au maintien c'est sûr.

15- Montpellier 22 (battu par Bordeaux 0-1). Les Héraultais ont pêché dans la finition contre Bordeaux, en manquant de grosses occasions. "C'est dommage de commencer le début d'année par une défaite, mais tout n'est pas à jeter dans ce match", commente le défenseur Daniel Congré.

16- Bastia 22 (impuissant face au PSG 0-2). Ghislain Printant, l'entraîneur de Bastia, ne comptait pas sur ce déplacement périlleux pour faire le trou avec la zone rouge : "on avait l'intention de protéger le point qu'on avait au début, mais on connaissait l'ampleur de la tâche."

17- Reims 21 (encore battu par Toulouse 1-3). Une victoire en douze matchs pour les Champenois, série en cours. L'entraîneur Olivier Guégan refuse de parler de lâchage des joueurs : "Je sais que j'ai les joueurs avec moi. Ils sont pleins de bonnes intentions mais pas payés."

18- Toulouse 20 (se relance à Reims 3-1). Même s'il se trouve encore derrière son adversaire du jour au classement, la dynamique penche nettement en faveur des Violets. 

19- Guingamp 20 (accroche l'OM au Vélodrome 0-0). Le but de Guingamp était de ne pas prendre de but, ce qui ne leur était pas arrivé en championnat depuis fin novembre. C'est réussi... mais le spectacle et le spectateur en a pâti.

20- Troyes 8 (battu à Lyon 1-4). Les supporters aubois ont revu leurs ambitions à la baisse, et se disent que chaque samedi, ce sera celui de la première victoire du club en championnat.