Ligue 1 : Monaco surprend le PSG au Parc, Nice remonte sur le podium, la 31e journée de L1 résumée en gifs animés

Le PSG a concédé une défaite surprenante à domicile contre l'AS Monaco.

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lors de cette 31e journée de Ligue 1, Marseille a touché le fond à domicile, Monaco s'est imposé au Parc des Princes, Nice a retrouvé le podium, et Bordeaux a une nouvelle fois déçu. Le résumé en images animées.

Paris-Monaco : 0-2

Laurent Blanc avait promis dans L'Equipe que son équipe jouerait le jeu "jusqu’à la fin du championnat". Ses joueurs, à l'image de David Luiz, déjà en vacances sur le deuxième but monégasque, ne l'ont pas écouté, malgré une bonne première mi-temps. Avec cette victoire surprise, Monaco conforte sa deuxième place.

Nice-Ajaccio : 3-0

Emmenés par un Hatem Ben Arfa des grands soirs - un but, une passe décisive -, les aiglons de l'OGC Nice n'ont fait qu'une bouchée des gaziers d'Ajaccio. Cette victoire leur permet de déloger Lyon du podium et de reprendre la troisième place. "Quant à notre classement, on ne le regarde pas (...) Pour nous, le plus important est de réaliser de bons matches, de prendre des points sans voir plus loin", a assuré l'entraîneur Claude Puel. Vous n'êtes pas obligé de le croire.

Bordeaux-Bastia : 1-1

Bordeaux a changé d'entraîneur, mais Ulrich Ramé n'a pas encore démontré sa capacité à réveiller ses joueurs et le public du Matmut Atlantique. A l'issue d'un match terne et sans intérêt, les Bordelais ont concédé le nul. "Il y avait quelques résidus de matches passés encore dans les têtes", a reconnu le nouvel entraineur.

Lyon-Nantes : 2-0

L'an dernier, les jeunes issus du centre de formation avaient porté l'OL vers les sommets de la L1. Samedi, c'est à nouveau un gamin qui a sauvé l'équipe : Gaëtan Perrin, même pas vingt ans, qui n'avait joué que 22 minutes en Ligue 1 avant ce match, et auteur de l'ouverture du score dès sa rentrée.

Angers-Lorient : 5-1

Après un superbe début de saison, Angers avait presque retrouvé son statut de promu qui ne fait plus peur à personne, avec deux points pris sur les sept derniers matches. Mais samedi, l'équipe de Stéphane Moulin a rappelé de quoi elle était capable et balayé des Bretons dépassés. Sans doute suffisant pour assurer le maintien.

Lille-Toulouse : 1-0

Remotivés depuis leur changement d'entraîneur, les Toulousains ont beaucoup donné, mais ça n'a pas suffi face à des Lillois solides. A sept matches de la fin de la saison, ils ont au moins sept points de retard sur le maintien. De quoi paniquer.

Caen-Troyes : 2-1

Et si la célèbre musique de la Ligue des Champions retentissait au stade d'Ornano la saison prochaine ? Caen est à trois points du podium. Comme souvent cette saison, Troyes a cru, un peu, à la victoire, pendant les 13 minutes qui ont suivi l'ouverture du score du défenseur Thiago Xavier. Et puis tout est rentré dans l'ordre.

Reims-Guingamp : 0-1

Le 17e accueille le 16e : il y a de fortes chances qu'une de ces deux équipes évolue en Ligue 2 l'an prochain. C'est dire la tension avant ce match. Une occasion a suffi aux Bretons pour l'emporter et peut être sauver leur peau, tandis que Reims tombe dans la zone rouge.

Saint-Etienne-Montpellier : 3-0

Dominateurs tout le match mais maladroits, et peu aidés par un but refusé pour un hors jeu litigieux, les Verts ont longtemps poussé en vain face à Montpellier. Le match s'est soudainement débloqué à un quart d'heure de la fin, et les Stéphanois ont fini par empiler les buts, pour un score finalement très flatteur.

Marseille-Rennes : 2-5

Marseille a enchaîné ce week-end son treizième match d'affilée sans victoire à domicile. Les Rennais n'ont eu besoin que d'un quart d'heure pour faire s'écrouler la fragile défense marseillaise, déjà menée 3-0 à la 14e minute.