La 28e journée de Ligue 1 résumée en gifs : Lyon bat Paris et retrouve le podium

L'OL est 3e, à égalité avec Caen, vainqueur de Saint-Etienne.

France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Que retenir de cette 28e journée de Ligue 1, mis à part le psychodrame toulousain et le report d'Ajaccio-OM ? Voici un résumé imagé des matchs de cette journée.

Nice-Bastia : 0-2

Toujours privés de Ben Arfa, les Aiglons marquent le pas. Les Corses, eux, n'ont eu besoin que de trois minutes pour inscrire deux buts et se donner un peu d'air au classement.

Toulouse-Rennes 1-2

Toulouse menait encore 1-0 à la 90e minute. Mais Rennes a marqué deux buts en deux minutes dans les arrêts de jeu. Cette défaite improbable va sans doute expédier le TFC en Ligue 2. L'entraîneur toulousain, Dominique Arribagé, a, lui, déjà démissionné.

Reims-Bordeaux 4-1

Autre évènement de cette soirée, Bordeaux a été humilié à Reims (4-1). Les Bordelais reculent au 12e rang. Les Champenois, 17e au classement, se donnent, eux, un peu d'air sur la zone de relégation.

Troyes-Lorient 0-1

Sans forcer son talent, Lorient s'est imposé (1-0) chez la lanterne rouge Troyes. Les Merlus, 10e, se rapprochent à grands pas du maintien.

Montpellier-Lille 3-0

Montpellier aussi s'est donné un bon bol d'air. Les Héraultais ont enchaîné un troisième succès consécutif (3-0) aux dépens de Lille. Le Losc concède sa plus lourde défaite de la saison. Sans compter que Boufal s'est blessé à un genou en fin de match et souffre d'une entorse.

Guingamp-Angers 2-2

Angers a été tenu en échec à Guingamp. Mais les Angevins ont réussi à décrocher le point du nul, malgré une infériorité numérique pendant toute la deuxième période après l'exclusion sévère de leur capitaine Cheikh Ndoye. Reste que le SCO n'a pas gagné le moindre match en février.

Nantes-Monaco : 0-0

Pas dans un bon jour, les Monégasques peuvent remercier leur gardien Subasic, qui a réussi à garder leur cage inviolée. Les Canaris, eux, continuent leur bonne séries : voilà désormais treize matchs qu'ils n'ont pas connu la défaite.

Saint-Etienne-Caen : 1-2

C'est la sensation de la journée. En s'imposant dans le Forez, les Caennais se sont emparés de la quatrième place de la Ligue 1, à égalité avec l'OL, troisième. Mais ne parlez pas de Ligue des champions à Patrice Garande, l'entraîneur normand : "Avec 42 points on peut considérer que l'on sera encore en L1 la saison prochaine. C'est déjà bien et c'est une fantastique récompense pour les joueurs." Quelle modestie !

Lyon-Paris : 2-1

On se demandait si cela arriverait un jour : Lyon, pourtant bien handicapé par les blessures, a infligé à Paris sa première défaite de la saison. Les Gones ont été solides de bout en bout, et peuvent remercier Darder, auteur d'un sublime but en fin de première période.

Au micro de Canal + à la fin du match, le président Jean-Michel Aulas avait le sourire des jours heureux.