La 25e journée de Ligue 1 résumée en 3 lignes et en gifs

Le choc OM-PSG laissera un goût amer aux Olympiens, battus 2-1 contre le cours du jeu.

  
  
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Que retenir de la 25e journée de Ligue 1, disputée les 6 et 7 février ? Outre le record de cartons rouges sur une journée (9), voici un résumé match par match. 

Monaco-Nice 1-0

Les Monégasques, pourtant réduits à dix, s'offrent un succès de prestige contre le voisin - et ennemi- niçois. Même l'entraîneur Leonardo Jardim n'a pu s'empêcher une petite pique contre le beau jeu de son adversaire, loué dans les médias :  "Nice joue bien, oui. A onze contre dix. Pas à onze contre onze. A onze contre onze, j'ai vu Monaco fort, qui pressait beaucoup, qui s'est créé cinq opportunités."

Angers-Lyon 0-3

Les Lyonnais reviennent à la 5e place, dans la course pour le podium, à trois petits points de Nice. Bref, tout redevient possible pour Jean-Michel Aulas et ses troupes. 

Caen-Reims 0-2

Les Rémois prenaient systématiquement un but par match depuis fin septembre. C'est fini. Ils ne gagnaient plus à l'extérieur depuis début décembre. C'est fini. Ils n'avaient plus enchaîné deux succès depuis les 1e et 2e journées. C'est fait ! 

Lorient-Montpellier 1-1

Sur une pelouse détrempée, l'action de la soirée, ce ne sont pas les deux buts, mais la spectaculaire glissade du Montpelliérain Jonas Martin, qui s'est étalé de tout son long, tout seul, alors qu'il allait centrer. 

Bastia-Troyes 2-0

Les Troyens ont au moins gagné un match, celui des cartons rouges. 2-1. Au classement général des cartons rouges, les Toulousains sont loin devant, avec 10 rouges, suivis des Bastiais (8). Les Troyens, avec 5, ne figurent pas sur le podium.

Toulouse-Nantes 0-0

L'homme du match est incontestablement le gardien toulousain, le jeune Alban Lafont (17 ans), qui a stoppé six occasions nettes côté canari. Malgré ce résultat, Toulouse reste englué à la 19e place.

Gazélec-Guingamp 0-0

Les Guingampais, rapidement réduits à dix, ont tenu le match nul. Et ont vite renoncé à toute idée de frapper au but, encore plus de marquer. Sur le corner de la dernière chance, à la dernière minute, seuls deux joueurs bretons sont allés tenter leur chance dans la surface. 

Lille-Rennes 1-1

Rolland Courbis, le tout nouveau coach des Rennais... évite de peu une troisième défaite consécutive. Il n'a à son actif qu'un succès chanceux contre le Gazélec Ajaccio dès son entrée en fonctions. Sa bonne étoile est revenue pour permettre à ses joueurs d'égaliser sur penalty à la dernière minute.

Bordeaux-Saint-Etienne 1-4

Malheureux Paul Bernardoni, le gardien bordelais, arrivé de Troyes au mercato d'hiver. Avec les Aubois, il encaissait beaucoup de buts et enchaînait les défaites. Avec Bordeaux... il a encaissé sept buts en deux matchs, pour deux défaites cuisantes.

OM-PSG 1-2

Un jour sans fin pour les joueurs de l'OM. Ils ont dominé le match, comme à l'aller. Et ils ont perdu 1-2, comme à l'aller. Ne manque plus que la marmotte...