Obsèques de Louis Nicollin : 2 000 personnes à Montpellier pour dire adieu à "Loulou"

Les obsèques de Louis Nicollin, le président du club de football de Montpellier, se sont déroulées mardi à Montpellier. Proches, supporters, salariés de son groupe... Au total, environ 2 000 personnes ont assisté à ses funérailles.

Proches, salariés ou anonymes, environ 2 0000 personnes ont assisté aux obsèques de Louis Nicollin mardi 4 juillet. 
Proches, salariés ou anonymes, environ 2 0000 personnes ont assisté aux obsèques de Louis Nicollin mardi 4 juillet.  (SYLVAIN THOMAS / AFP)
logo
Romain BerchetfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les obsèques de Louis Nicollin, le président du club de football Montpellier Hérault, ont eu lieu mardi 4 juillet à Montpellier. Environ 2 000 personnes ont assisté aux funérailles du dirigeant décédé jeudi 29 juin, à l'âge de 74 ans, des suites d'une crise cardiaque. Le milieu du football, les supporters, des salariés du groupe Nicollin mais aussi de simples montpelliérains ont tenu à rendre un dernier hommage à cette figure de la ville. 

Pour dire un dernier au revoir à Louis Nicollin, il y avait d'abord la famille du football. Bastien, par exemple, est un supporter du Montpellier Hérault. Il tenait à être là. "C'est presque quelqu'un de la famille, témoigne cet accro du football. C'est un oncle, une tante, quelqu'un qui nous a démontré qu'en partant de rien, on pouvait espérer réussir."

Un homme "franc" et "merveilleux"

Parmi les proches, les dirigeants et les grand noms du football venu saluer la mémoire du président décédé, les anonymes sont nombreux. Stéphane est lui venu spécialement de Montélimar pour un dernier adieu à "Loulou". "C'était un mec qui rigolait, qui déconnait, qui ne parlait pas très bien mais qui était merveilleux", se souvient-il. À tel point que Stéphane en oublie les barrières du football.

Je suis supporter de Marseille mais je suis aussi supporter de Louis Nicollin

Stéphane, amateur de foot venu de Montélimar

à franceinfo

La cérémonie a duré une heure environ et elle était remplie d'émotion. Pour chacune des personnes présentes, l'objectif était notamment de partager les souvenirs des moments passés avec Louis Nicollin. "Sous ses dehors directs, il avait le gros avantage de la franchise et surtout de la fidélité en amitié", explique Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue de football professionnel (LFP) entre 2002 et 2016. A la sortie du cercueil, tout le parvis de la cathédrale de Montpellier a salué Louis Nicollin une dernière fois, avec des applaudissements et des "Merci Loulou !".