La Fifa requiert neuf ans de suspension contre son ancien numéro 2

La commission d'éthique de la Fifa recommande une suspension de neuf ans à l'encontre de Jérôme Valcke. Le Français, numéro 2 de l'institution, était déjà suspendu dans une autre affaire pour 90 jours depuis le 8 octobre.

(Jérôme Valcke, ancien numéro 2 de la Fifa © Reuters/MAXIM ZMEYEV)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Conflits d’intérêt, pots de vin, refus de collaboration dans le cadre de l’enquête, les accusions de la chambre d’investigation de la commission d’éthique contre Jérôme Valcke sont lourdes. Elles s’appuient notamment sur des mails envoyés par le Français de 55 ans, et sur ses nombreux déplacements en jet privé. Et Jérôme Valcke risque gros, plus gros que Michel Platini et Sepp Blatter : neuf ans d'interdiction d'exercer toute activité liée au monde du football, et 92.000 euros d'amende.

Déjà suspendu dans une autre affaire

Le 8 octobre, il avait déjà été suspendu provisoirement pour une affaire de revente de milliers de billets au marché noir lors du Mondial 2014 au Brésil. Cette sanction de 90 jours prend fin ce mardi soir. La commission a donc également souhaité la voir prolongée de 90 jours supplémentaires.

Si les réquisitions sont lourdes, l'éventuelle sanction n'est pas encore prononcée. Jérôme Valcke doit maintenant être entendu par la chambre de jugement de la Fifa. Le grand ménage continue donc dans le milieu du football. Le 21 décembre, ce sont les président de la Fifa Sepp Blatter et de l’UEFA Michel Platini qui avaient été suspendus huit ans.