Le sélectionneur de l'Allemagne, Joachim Low, lors d'un match de l'Euro en Ukraine, le 13 juin 2012.
Le sélectionneur de l'Allemagne, Joachim Low, lors d'un match de l'Euro en Ukraine, le 13 juin 2012. (THOMAS BOHLEN / REUTERS)

Le sélectionneur de l'Allemagne Joachim Löw va désormais devoir surveiller son langage lors des matchs de son équipe à l'Euro. Et ce depuis qu'une jeune compatriote sourde a pris l'habitude de tweeter les phrases fleuries qu'elle lisait sur ses lèvres pendant les matchs.

Sous le pseudonyme @EinAugenschmaus (un régal pour les yeux), Julia Probst, 30 ans, sourde de naissance, diffuse en direct pendant les matchs toutes les phrases qu'elle arrive à lire sur la bouche de Löw, des membres de son staff technique ou des joueurs, avec le hashtag #Ableseservice (service de lecture), écrit le site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel. Interrogé lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée au camp de base allemand de l'Euro 2012, à Gdansk (Pologne), Joachim Löw a ri : "Je dois bien avouer qu'il y a quelques gros jurons qui ont pu sortir de ma bouche, il va falloir que je me surveille davantage à l'avenir."

L'article du Spiegel note effectivement un "Scheisse, Mensch !" ("Merde, bon sang !"), mais aussi des consignes plus directement footballistiques, comme "Plus haut Lukas [Podolski] !" Julia Probst avait commencé à tweeter ces phrases lors de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud, en 2010, grâce à des gros plans de visages, a-t-elle confié au Spiegel.