Pour Domenech, les Bleus sont "peut-être en partie responsables de la crise en Ukraine"

L'ancien entraîneur de l'équipe de France de football livre, dans "GQ", son analyse de la crise en Ukraine à la lumière du match France-Ukraine du 19 novembre 2013.

L'ancien entraîneur de l'équipe de France Raymond Domenech, lors d'un match à Vienne (Autriche), le 15 janvier 2011.
L'ancien entraîneur de l'équipe de France Raymond Domenech, lors d'un match à Vienne (Autriche), le 15 janvier 2011. (RENE VAN BAKEL / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un point de vue inédit sur la crise en Ukraine. L'analyse géopolitique est donnée par l'ancien entraîneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech, au magazine GQ, dans son édition parue le 11 juin. 

Raymond Domenech évoque la rencontre France-Ukraine lors du match de barrage du 19 novembre 2013, qui a permis aux Bleus de qualifier pour la Coupe du monde au Brésil. "Quand je vois dans quel état on a mis l'Ukraine, ça me désespère", confie l'ancien entraîneur – la France a gagné 3 buts à 0, arrachant son ticket pour la Coupe du monde. Puis Domenech poursuit "Si l'Ukraine avait gagné..." et GQ de reprendre : "Il n'y aurait pas eu la place Maidan ni la sécession de la Crimée ?"

"Les Ukrainiens auraient eu un truc à se raccrocher"

Absolument pas décontenancé, Raymond Domenech rétorque : "Parfois, je me pose la question." Il détaille son argumentaire : "S'ils nous avaient éliminés, les Ukrainiens auraient eu un truc à se raccrocher en se disant : 'On va à la Coupe du monde, on parle d'autre chose et les Russes, on les affronte sur le terrain.' Involontairement, nous sommes peut-être en partie responsables de la crise en Ukraine."