VIDEO. "Je n'ai rien fait, je n'ai peur de rien", déclare Michel Platini à son arrivée devant la commission de recours de la Fifa

Le président de l'UEFA est engagé dans un long parcours juridique pour contester la suspension de huit ans de toute activité liée au football dont il fait l'objet.

Voir la vidéo
REUTERS
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Michel Platini s'est présenté, lundi 15 février, au siège de la Fifa à Zurich (Suisse) pour contester sa suspension de huit ans de toute fonction liée au football. "Je n'ai rien fait, je n'ai peur de rien", a déclaré le président de l'UEFA à la presse avant son audience devant la commission de recours de la Fifa.

"Je ne me bats pas pour mon avenir, mais contre l'injustice. Si j'avais quelque chose à me reprocher, je serais en Sibérie à me cacher de honte", a-t-il encore lâché. Et l'ancien numéro 10 de rappeler : "En 60 ans de carrière, je n'ai pas reçu un carton rouge, même pas sur un terrain !"

Il renonce à la présidence de la Fifa

Mis hors-jeu du monde du football pour huit ans, Platini est engagé dans un long parcours juridique et procédural pour faire lever cette suspension infligée le 21 décembre. Joseph Blatter, le président démissionnaire de la Fifa, et lui ont été épinglés en raison du paiement controversé de 1,8 million d'euros de Blatter à Platini en 2011 pour un travail de conseiller achevé en 2002 sans contrat écrit. Cette sanction avait contraint Platini à renoncer à la course à la présidence de la Fifa.

Michel Platini arrive au siège de la FIFA à Zurich (Suisse), le 15 février 2016.
Michel Platini arrive au siège de la FIFA à Zurich (Suisse), le 15 février 2016. (WALTER BIERI / AP / SIPA)