VIDEO. Congrès de la Fifa : des pro-palestiniens manifestent pour faire suspendre Israël

Deux militantes pro-palestiniennes ont interrompu le congrès, peu après son ouverture. L'instance doit se prononcer sur une résolution demandant la suspension de la fédération israélienne.

Voir la vidéo
EVN
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Fifa n'avait vraiment pas besoin de cette autre polémique. Des militants pro-palestiniens ont manifesté, vendredi 29 mai, devant le siège de la Fédération internationale de football à Zurich (Suisse), pour l'ouverture de son congrès. Outre l'élection de son nouveau président, l'assemblée doit voter sur une résolution déposée par la fédération palestinienne, demandant la suspension d'Israël.

Deux militantes sont même parvenues à s'introduire dans le bâtiment avec des drapeaux, interrompant un instant le président Sepp Blatter avant d'être évacuées par le service d'ordre. Un journaliste sur place a filmé la fin de la scène.

Un "match de la paix" refusé par la Palestine

La fédération palestinienne de football reproche notamment à son homologue israélienne de ne pas dénoncer les restrictions imposées par l'armée israélienne aux déplacements de joueurs palestiniens, d'accepter dans son championnat des clubs basés dans des colonies, et de tolérer les dérives racistes anti-arabes dans les stades israéliens. Il faudrait 75% des voix du congrès pour suspendre Israël.

Très actif sur ce front diplomatique, le contesté président de la Fifa, Sepp Blatter, s'est ainsi rendu, mi-mai, en Israël et en Palestine, pour y rencontrer le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, et le président palestinien, Mahmoud Abbas. Les Palestiniens ont rejeté une de ses propositions : un "match de la paix" entre les deux équipes, qui ne se sont jamais rencontrées.

Une manifestante brandissant un drapeau de la Palestine saisie par la sécurité au Congrès de la Fifa, à Zurich (Suisse), le 29 mai 2015. 
Une manifestante brandissant un drapeau de la Palestine saisie par la sécurité au Congrès de la Fifa, à Zurich (Suisse), le 29 mai 2015.  (ARND WIEGMANN / REUTERS)