Michel Platini retire sa candidature à la présidence de la Fifa

Le patron de la fédération européenne de football l'annonce dans un entretien accordé à "L'Equipe".

Michel Platini, le 8 décembre 2015 au siège du tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne (Suisse).
Michel Platini, le 8 décembre 2015 au siège du tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il jette l'éponge. Michel Platini, président de l'UEFA, annonce dans un entretien à paraître vendredi 8 janvier dans L'Equipe le retrait de sa candidature à la présidence de la Fifa. Le Français explique son choix par la volonté de se défendre dans le dossier concernant le "paiement déloyal" de 1,8 million d'euros reçu en 2011.

"Comment remporter une élection quand on est empêché de faire campagne ?"

"Je ne peux plus, je n’ai plus le temps ni les moyens d’aller voir les électeurs, de rencontrer les gens, de me battre avec les autres. En me retirant, je fais le choix de me consacrer à ma défense par rapport à un dossier où on ne parle plus de corruption, de falsification, où il n’y a plus rien", explique-t-il au quotidien sportif.

"Comment remporter une élection quand on est empêché de faire campagne ?", continue Michel Platini. "Je me suis battu comme je l’ai toujours fait dans ma vie mais on ne m’a pas donné la possibilité de concourir ce coup-ci."

Comme Joseph Blatter, président de la Fifa depuis 1998, Michel Platini a été suspendu 8 ans de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la Fifa en raison de ce fameux paiement controversé.