Fifa : Gianni Infantino prend la tête de l'instance

L'Italo-Suisse de 45 ans a été élu ce vendredi 26 février à la tête de la fédération internationale de football. Il succède au très controversé Sepp Blatter.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Avec 115 voix, Gianni Infantino a été élu président de la Fifa ce vendredi 26 février à Zurich (Suisse). Celui qui incarne désormais le football mondial fait face à une tâche colossale. L'organisation est marquée par les scandales de corruption depuis plusieurs mois.

"C'est le moment de revenir au football, la Fifa a passé des moments tristes, durs, de crise, mais c'est fini", a déclaré l'ancien secrétaire général de l'UEFA. Il doit réformer l'institution internationale après l'arrestation de sept responsables pour corruption.

La fin de l'ère Blatter

L'arrivée d'Infantino marque la fin de la gouvernance de Sepp Blatter à la tête de la fédération. Président depuis 1998, le Suisse avait aussi été pointé du doigt dans ces affaires révélées par le FBI. Il a entraîné le Français Michel Platini dans sa chute lors de la révélation du versement de 1,8 million d'euros à l'ancien numéro 10 des Bleus pour des travaux obscurs réalisés au début des années 2000. Le président de l'UEFA a aussi été suspendu et n'a donc pas pu se présenter à la présidence de la FIFA.

Provocateur, Sepp Blatter a félicité Gianni Infantino après son élection. "Il doit poursuivre ce que j'ai initié", a notamment lancé l'ancien président. Il transmet pourtant une fédération qui accuse des retards financiers importants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gianni Infantino, élu président de la Fifa à Zurich, le 26 février. 
Gianni Infantino, élu président de la Fifa à Zurich, le 26 février.  (ALEXANDER VILF / RIA NOVOSTI)