Chantage à la sextape : après la levée de son contrôle judiciaire, Benzema va-t-il revenir en équipe de France ?

La justice a levé vendredi le contrôle judiciaire de Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, ouvrant la voie à sa participation à l'Euro 2016.

Les footballeurs Mathieu Valbuena et Karim Benzema, le 30 juin 2014 à Brasilia (Brésil).
Les footballeurs Mathieu Valbuena et Karim Benzema, le 30 juin 2014 à Brasilia (Brésil). (FRANCK FIFE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La voie est ouverte pour un retour de l'attaquant star du Real Madrid en équipe de France en vue de l'Euro 2016. La justice a levé, vendredi 11 mars, le contrôle judiciaire de Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena"Le bon sens a repris ses droits", réagit l'un des avocats de Karim Benzema. "Cette décision lève les obstacles juridiques qui pouvaient exister, précise-t-il en référence au possible retour de l'attaquant chez les Bleus. Maintenant, la décision ne nous appartient plus." Quelles suites pour le joueur ?

Son retour en équipe de France n'est pas acquis

La confirmation de la levée du contrôle judiciaire par la chambre de l'instruction ouvre à Karim Benzema la porte de l'Euro 2016, qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet, alors que lui et Mathieu Valbuena sont considérés comme des cadres de la sélection de Didier Deschamps. 

La Fédération française de football (FFF) "prend acte de la levée du contrôle judiciaire de Karim Benzema. C'est une première étape." La possibilité de rappeler Benzema, mis en examen, était conditionnée par la FFF à une "évolution de sa situation judiciaire" jusqu'alors marquée par l'interdiction de rencontrer Mathieu Valbuena, son coéquipier en sélection. La balle est donc dans le camp de la FFF. 

Toutefois, rien n'oblige le sélectionneur des Bleus à rappeler l'un ou l'autre joueur. Le rappel de Benzema serait un véritable soulagement pour Didier Deschamps, qui pourrait ainsi compter sur son meilleur buteur et son attaquant le plus expérimenté (28 ans, 81 sélections, 27 buts) pour se lancer à l'assaut du trophée européen à la maison. 

Par ailleurs, les magistrats de Versailles ont jugé recevable la constitution de partie civile de la FFF, qui s'estime victime dans cette affaire et entend accéder au dossier. 

Son avenir judiciaire reste incertain

Ces rebondissements procéduraux passés, la juge pourrait rapidement clore l'instruction et renvoyer les suspects devant le tribunal correctionnel si elle estime les charges suffisantes ou, dans le cas contraire, prononcer un non-lieu. 

Dans cette affaire, Karim Benzema reste mis en examen, depuis novembre dernier, pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs".

La tenue d'un éventuel procès avant l'Euro 2016 semble toutefois illusoire, en raison de délais de procédure incompressibles.