Dopage : 99 sportifs contrôlés positifs au meldonium depuis le début de l'année

L'Agence mondiale antidopage, qui a révélé cette statistique, n'a pas donné le nom des sportifs concernés. Mais parmi eux figure néanmoins la joueuse de tennis Maria Sharapova, qui a rendu public, le 7 mars, son contrôle positif.

La joueuse de tennis russe Maria Sharapova a reconnu avoir été contrôlée positive au meldonium, lors d'une conférence de presse à Los Angeles (Etats-Unis), le 7 mars 2016.
La joueuse de tennis russe Maria Sharapova a reconnu avoir été contrôlée positive au meldonium, lors d'une conférence de presse à Los Angeles (Etats-Unis), le 7 mars 2016. (ROBYN BECK / AFP)

Mis à jour le , publié le

Maria Sharapova n'est pas la seule à avoir eu recours au meldonium : 99 sportifs ont été contrôlés positifs à ce médicament depuis le début de l'année, a annoncé l'Agence mondiale antidopage (AMA), vendredi 11 mars. Le meldonium a officiellement été inscrit sur la liste des produits dopants interdits le 1er janvier dernier.

Une substance prohibée dans l'athétisme

Maria Sharapova a annoncé, lundi 7 mars, avoir été contrôlée positive au meldonium lors de l'Open d'Australie. La joueuse de tennis a expliqué avoir pris ce produit pendant dix ans. Elle a affirmé qu'elle ignorait qu'il était désormais interdit. Elle a toutefois été lâchée par ses sponsors depuis cette annonce.

Le meldonium est un médicament utilisé dans les pays d'Europe de l'Est pour lutter contre le diabète. Mais ce produit permet également d'améliorer sensiblement les performances sportives, ce qui a poussé l'AMA à l'inscrire sur sa liste des substances interdites.

Des sponsors ont suspendu leur contrat

D'importants sponsors de Maria Sharapova, comme l'équipementier Nike ou le constructeur automobile Porsche, ont suspendu leur contrat.

D'autres sportifs ont également été contrôlés positifs à cette substance. Notamment la Suédoise Abeba Aregawi, championne du monde 2013 du 1500 m, la Russe Ekaterina Bobrova (patinage artistique), la biathlète ukrainienne Olga Abramova et le coureur cycliste de la formation russe Katusha Edouard Vorganov.

Appel à étendre les investigations

Vendredi, la présidente de la commission des athlètes de l'Agence mondiale antidopage (AMA), Beckie Scott, a exhorté l'institution à enquêter beaucoup plus largement, sur d'autres pays que la Russie et sur d'autres sports que l'athétisme. 

"Depuis novembre, nous avons reçu beaucoup d'appels et de requêtes d'athlètes, provenant de plusieurs sports et de plusieurs pays, demandant la même chose", a indiqué la championne olympique 2002 de ski de fond dans un courrier adressé au président de l'AMA, Craig Reedie.