TOUR DE FRANCE | Ce qu'il ne fallait pas manquer de la 16e étape

Thibaut Pinot illumine l'étape, Kévin Reza victime d'insultes racistes, Jacky aime le Tour et l'Europe. Voilà ce qu'il fallait retenir de cette 16e étape.

("La tribu de Magda", au Mas d'Azil, accueille le peloton du Tour © RF/BS)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'homme du jour

Thibaut Pinot. Le coureur français de la fdj.fr a réalisé une étape de rêve. Bien calé dans la roue de Nibali pendant une grosse partie de l'étape, il a attaqué dans la dernière ascension du Port de Balès. Une attaque qui a laissé sur place Romain Bardet et qui a manqué de faire vaciller Alejandro Valverde et Vincenzo Nibali. Cette aisance dans la montée permet à Thibaut Pinot de grimper sur la troisième marche du podium et d'endosser le maillot blanc de meilleur jeune.

(Thibaut Pinot a frappé un grand coup dans la dernière montée de la 16e étape © RF/BS)

Le lieu du jour

La stèle en hommage à Fabio Casartelli. Elle est installée dans la descente du col du Portet-d'Aspet à l'endroit même où le coureur italien trouva la mort en 1995. C'était le 18 juillet. Un décès accidentel après une chute alors que le jeune coureur de 25 ans ne portait pas de casque.

(La stèle en hommage à Fabio Casartelli dans la descente du col du Portet-d'Aspet © RF/BS)

Le scandale du jour

Des propos racistes sur le Tour. C'est en tous cas ce qu'affirme Jean-René Bernaudeau. Selon lui, un de ses coureurs qui participait à l'échappée du jour - Kévin Reza - a été la cible de propos racistes de la part d'un de ses compagnons d'échappée. Il l'aurait traité de "sale nègre ". "Ce n'est pas la première fois que cela arrive et on s'expliquera demain (mercredi). Après le dopage le racisme va devenir le nouveau fléau du vélo ", juge le manager de l'équipe Europcar.

Le portrait du jour

Il s'appelle Jacky et il est fan du Tour...et d'Union européenne. À l'âge de 80 ans, il a décidé de conjuguer des deux passions en attendant le peloton.

Étape 16 : portrait de Jacky, 80 ans, fan de Tour et d'Europe. "Pour encourager les coureurs, j'ai tous les drapeaux européens sur mon chapeau."

Le tweet du jour

Il est signé du Français Samuel Dumoulin juste après la fin de la plus longue étape du 101e Tour de France. Pour bien récupérer, il prend donc un bain froid.. très froid.