Rallye de Monte Carlo : Ogier tout droit vers la victoire

Après une lutte acharnée de la première à la douzième spéciale, un coup du sort a mis un terme au mano à mano entre Sébastien Ogier (Volkswagen Polo) et le britannique Kris Meeke (Citroën DS3).

(Sébastien Ogier au volant de sa VOLKSWAGEN POLO WRC sur le rallye de Monte Carlo © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

On aurait pu rêvé mieux comme fin de rallye ! Alors que les deux pilotes se tenaient en moins de 30 secondes après 300 kilomètres de course et 12 spéciales, Kris Meeke a vu s’envoler dans un virage ses chances de victoire et de podium. Malgré son expérience en WRC (66 rallyes depuis 2002), le britannique a cassé sa boite de vitesse lors d’une liaison, ces tronçons non-chronométrés qui permettent aux voitures de rejoindre la ligne de départ de la spéciale suivante. Une roue avant percute une pierre à la corde d’un virage. Le choc provoque des dommages irréparables. Meeke abandonne malgré lui.

 Un peu plus tôt, c’est Jari-Matti Latvala qui jetait l’éponge. Le pilote finlandais était victime d’un problème mécanique quelques minutes après avoir renversé un spectateur. Le vice-champion du monde en titre était alors 5ème au classement provisoire.

(Jari-Matti Latvala, le pilote finlandais victime d’un problème mécanique.© ACM / Jo LILLINI)
 

 A moins d’un problème mécanique ou d’une grave sortie de route, Sébastien Ogier devrait remporter une nouvelle fois le rallye de Monte Carlo. Il possède désormais une très confortable avance au classement général : Andreas Mikkelsen (Volkswagen) deuxième, pointe à 1'59''7, suivi de Thierry Neuville (Hyundai) à 2'12''2. 

(Sébastien Ogier © ACM/ Jo LILLINI)
 

 Ce dimanche, trois spéciales sont au programme. Dès 9h08 pour 12 kilomètres entre le Col de l’Orme (1.200 mètres d’altitude) et Saint Laurent dans le département des Alpes-Maritimes.