Les aires de repos, vitrines touristiques de nos régions

Sur la route des vacances, il est recommandé de s'arrêter de temps en temps sur des aires de repos. En plus d'être calmes, les aires de repos donnent un avant-goût du patrimoine culturel des régions.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des champs à perte de vue et le drapeau noir et blanc en guise de bienvenue : pas de doute, nous sommes aux portes de la Bretagne. Ici, plus d'autoroutes. La circulation est gratuite, et depuis quelques années, les aires de repos font peau neuve. Sur la trentaine d'aires que compte la Bretagne, beaucoup on plus de 20 ans. Les rénover, c'est l'occasion d'installer de nouveaux services, comme ce camion-restaurant. La cible : les touristes.

Généralisation des bornes électriques

Certaines aires de repos sont même devenues des offices de tourisme miniatures. Celle-ci, située à Vitré (Ille-et-Vilaine), a été refaite à neuf en février. Coût de l'opération : autour de 5 millions d'euros, pour une station-service, un hôtel, une boutique de souvenirs et depuis peu, un point d'accueil Bretagne. 30 m² dédiés à la région tout entière et notamment à Vitré. 50 000 visiteurs passent ici tous les ans. C'est l'occasion de les attirer dans les secteurs les moins prisés. Les ingénieurs des routes de l'ouest travaillent déjà sur un nouveau programme d'équipement des aires, avec comme objectifs de généraliser les bornes de recharge électrique, et l'autonomie complète grâce à des panneaux solaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouchons sur l\'autoroute A9 au niveau de Narbonne (Aude), le 29 juillet 2017.
Des bouchons sur l'autoroute A9 au niveau de Narbonne (Aude), le 29 juillet 2017. (MAXPPP)