La colère des patrons d'auto-écoles

Les patrons d'auto-écoles dénoncent l'ubérisation de leur métier et ont manifesté ce mardi 18 avril dans les grandes villes de France afin de protester contre la concurrence déloyale.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour son premier cours de conduite, Baptiste a rendez-vous avec sa monitrice dans la rue. Ce jeune homme passe par une auto-école 2.0. Il a fait son inscription en ligne et régler seulement 700 euros pour son code et son permis. Derrière ce concept, pas d'auto-école mais une plateforme en ligne qui permet de réduire les coûts.

1 million de candidats passent le permis chaque année.

Pour les moniteurs aussi, la formule est séduisante, en devenant travailleurs indépendants, cette monitrice gagne en moyenne 50% de plus qu'en auto-école. Julie, a décidé de passer par une auto-école classique. La note est plus salée, 2 100 euros pour son permis et son code mais les conditions de travail ne sont pas les mêmes. Si Julie choisit cette formule c'est parce qu'elle bénéficie d'une suivi personnalisé avec des moniteurs qu'elle connaît. Chaque année en France, 1 million de candidats passent le permis de conduire.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LOIC VENANCE / AFP ARCHIVES)