La Formule 1 de l'Allemand Sebastian Vettel sur le circuit de Bahreïn, samedi 21 avril.
La Formule 1 de l'Allemand Sebastian Vettel sur le circuit de Bahreïn, samedi 21 avril. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

Vettel devant Hamilton. Le champion du monde en titre Sebastian Vettel partira dimanche en pole position du Grand Prix de Bahreïn de Formule 1. Le pilote de l'écurie Red Bull de 24 ans, a réalisé le meilleur temps des qualifications sur le circuit de Sakhir ce samedi 21 avril.

Il devancera sur la première ligne le Britannique Lewis Hamilton, aux commandes d'une McLaren. Le coéquipier de Vettel, l'Australien Mark Webber, s'élancera en troisième position devant le Britannique Jenson Button, sur McLaren. C'est la première pole position de Vettel cette saison, et la 31e de sa carrière. Hamilton a été l'auteur des deux premières pole positions de la saison, en Australie et en Malaisie.

Manifestations autour du Grand Prix

Les qualifications se sont déroulées sous bonne garde. Le pays connaît un mouvement de contestation exacerbé par la tenue du Grand Prix. Des blindés étaient déployés samedi à proximité du circuit. Dans la mâtinée, le corps sans vie d'un homme d'une trentaine d'années a été découvert sur le lieu d'une manifestation. Des affrontements ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi.

Interrogé sur la controverse autour de la tenue du Grand Prix, le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), Jean Todt, a estimé que "c'est peut-être 10% des gens" qui y sont opposés. "Alors devons-nous pénaliser 80 ou 90% de la population parce que 10% sont contre ? Ma réponse, c'est qu'une forte majorité de gens souhaite la course", a-t-il poursuivi.