Sebastian Vettel au Grand Prix d'Abou Dhabi, le 13 novembre 2011.
Sebastian Vettel au Grand Prix d'Abou Dhabi, le 13 novembre 2011. (JUMANA EL HELOUEH / REUTERS)

Victime d'une crevaison dès le deuxième virage dans le 18e et avant-dernier Grand Prix de la saison, dimanche 13 octobre à Abou Dhabi, l'Allemand Sebastian Vettel a laissé filer l'occasion d'égaler le record de victoires en une seule saison de Formule 1. Un record de treize victoires actuellement détenu par Michael Schumacher.

Premier du championnat du monde des pilotes, Sebastian Vettel, en cas de victoire fin novembre dans le Grand Prix du Brésil, aura signé douze premières places cette saison. 

A Abou Dhabi, l'abandon de Vettel a profité à au Britannique Lewis Hamilton, vainqueur sur McLaren, devant l'Espagnol Fernando Alonso sur Ferrari et le Britannique Jenson Button sur McLaren.

Au classement des pilotes, Vettel reste premier, assuré d'être champion du monde depuis le Grand Prix du Japon le 9 octobre 2011, et devance Jenson Button (2e) et Fernandon Alonson (3e).