Renaud Lavillenie champion du monde de saut à la perche en salle

En franchissant une barre à 6,02 m, le Français a devancé l'Américain Sam Kendricks (5,80 m) et le Polonais Piotr Lisek (5,75) m) aux championnats de monde d’athlétisme qui se déroulent à Portland (Etats-Unis). C'est son deuxième titre mondial en salle.

(Lavillenie sur un petit nuage après sa victoire mondiale © REUTERS / Mike Blake)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le perchiste avait remporté un premier titre mondial en salle le 10 mars 2012, à Istanbul. Quatre ans après et il réédite l'exploit à Portland où il était favori. Avec son saut à 6,02 m, Lavillenie a passé pour la 18e fois dans sa carrière les six mètres. Un exploit de bon augure à moins de cinq mois des Jeux Olympiques de Rio.

Le détail de ses sauts : Lavillenie a passé à ses premières tentatives 5,75 m, 5,90 m et 6,02 m. Il a devancé l'Américain Sam Kendricks (5,80 m) et le Polonais Piotr Lisek (5,75 m). "Quand ça passe comme ça, généralement 90% du travail est fait. Claquer le 6,02 m juste derrière, c'était juste royal" a déclaré le champion français après sa performance.

 

"Quand cela se déroule comme ça, c'est cool" : Renaud Lavillenie, champion du monde 2016 du saut à la perche en salle avec Franck Ballanger
--'--
--'--
Le Français s'est ensuite attaqué au record du monde qu'il détient, à 6,16 m mais il n'a pas réussi son essai à 6,17 m.

 

Elu athlète de l'année par la Fédération internationale d'athlétisme en 2014, Renaud Lavillenie, 29 ans, compte désormais à son palmarès deux sacres mondiaux et quatre titres européens en salle, trois couronnes continentales, trois médailles mondiales et un titre olympique en plein-air.