VIDEOS. Mondiaux d'athlétisme : revivez la performance du Français Kevin Mayer, champion du monde du décathlon

Kevin Mayer a réussi un parcours exemplaire, lors des Mondiaux d'athlétisme. Revivez les dix épreuves du décathlon en vidéo.

Kevin Mayer après son sacre mondial en décathlon à Londres, le 12 août 2017. 
Kevin Mayer après son sacre mondial en décathlon à Londres, le 12 août 2017.  (PHIL NOBLE / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il a battu à trois reprises ses records personnels (10"70 sur 100 m, 48"26 sur 400 m, et 13"75 sur 110 m haies). Et s'il n'a pas passé la barre mythique des 9000 points (il s'est arrêté à 8768 points), le Français Kevin Mayer a été couronné champion du monde de décathlon lors des Mondiaux d'athlétisme de Londres (Royaume-Uni) après deux jours d'épreuves, vendredi 11 et samedi 12 août. Franceinfo revient en images sur son parcours et ses performances dans les dix épreuves du décathlon. 

1Un record personnel sur 100 mètres

Kevin Mayer a commencé ce concours de la meilleure des manières. Pour entamer sa première journée, le favori a remporté sa série en battant son record personnel sur le 100 mètres. Avec un temps de 10"70 (contre 10"81 précédemment), il obtient vendredi matin 929 points, et prend la quatrième place du décathlon.

2Son meilleur saut en longueur de la saison

Il s'y est pris à trois fois, mais a finalement réalisé son meilleur saut de la saison. Il a d'abord sauté à 7,33 mètres au premier essai, 7,37 mètres au deuxième, et finalement 7,52 mètres. Son record personnel, réalisé en 2014, est toujours de 7,65 mètres.

3Il prend la tête après le lancer du poids

Encore une meilleure performance en 2017 pour Kevin Mayer. Dès son premier essai au lancer de poids, il réussit un jet à 15,72 mètres. Son record personnel est à 15,76 mètres. Voici son meilleur lancer (à partir de 51 secondes dans cette vidéo). Il totalise alors 2703 points et prend la tête, devant l'Allemand Rico Freimuth (2678 points) et l'Américain Trey Hardee (2647 points). 

4Il franchit 2,08 mètres au saut en hauteur

Très en forme, le vice-champion olympique saute à 2,05 mètres dès le premier essai, avant de réussir à franchir les 2,08 mètres à la deuxième tentative.

5Nouveau record personnel sur 400 mètres

Dernière épreuve de la première journée : le 400 mètres. Kevin Mayer réussit sa course en battant son record personnel avec un temps de 48"26. Il arrive deuxième de sa série, derrière Mihail Dudas (48"06). A la moitié du parcours, Kevin Mayer est premier avec 4478 points, 57 points devant l'Allemand Kai Kazmirek et 117 points devant Rico Freimuth, également allemand. "Tout s'est passé comme il le fallait", réagit-il à l'issue des cinq premières épreuves.

6Troisième record personnel sur 110 mètres haies

Et de trois ! Kevin Mayer débute parfaitement la seconde journée du décathlon. Il réussit le troisième temps de sa série sur 110 mètres haies, en 13"75 et améliore son record personnel (13"78). En obtenant 1007 points sur cette épreuve, il compte au total 5485 points et occupe toujours la tête du classement. 

7Toujours en tête après le lancer du disque

Avec un jet à 47,14 mètres, Kevin Mayer conserve la tête du décathlon. Il réussit cette performance lors de son deuxième essai. Il comptabilise 6296 points. Son adversaire Rico Freimuth se rapproche tout de même du Français. Avec un lancer à 51,17 mètres, l'Allemand n'a plus que 24 points de retard sur le leader.

8Une frayeur lors du saut à la perche

Il s'est fait peur. Samedi après-midi, lors de la huitième épreuve, Kevin Mayer n'a franchi la barre à 5m10 qu'au troisième essai. En cas d'échec, il n'aurait récolté aucun point et aurait chuté au classement. Il échoue ensuite à 5m30, mais sauve les meubles. Il détient 7 237 points, 116 de plus que Rico Freimuth.

9Une douleur lors du lancer du javelot

Pour son premier jet au javelot, Kevin Mayer distance nettement son dauphin, et réussit 66m10. Mais il semble ressentir une douleur au coude et fait l'impasse sur le deuxième essai. Il ne parvient pas à améliorer sa marque au troisième essai, mais qu'importe, car il fait mieux que son poursuivant allemand, Nico Freimuth. Il mène de 173 points avant le 1500 m, la dernière épreuve.

10L'épuisement et la liesse après le 1 500 mètres

Kevin Mayer termine le 1 500 m en 4'36"73 alors qu'il aurait du courir autour de 4 min 26 pour battre son record de France. Mais il peut avoir le sourire. Après une médaille d'argent lors des précédents Mondiaux, il intègre le petit cercle des champions du monde d'athlétisme. "Je n'avais qu'une envie, c'était d'en finir. Ça a été tellement dur que je n'arrive pas à réaliser que je suis champion du monde, confie le Français à francetvsport, épuisé. Limite je m'en fous, je suis juste content que ce soit fini."

Voir la vidéo