VIDEO. Des athlètes russes défient Poutine avec un baiser de la victoire

Victorieuses dans le relais féminin 4x400 m aux Mondiaux de Moscou, les quatre relayeuses se sont embrassées sur le podium.

Sur le podium, les athlètes russes Yulia Gushchina, Tatyana Firova, Kseniya Ryzhova et Antonina Krivoshapka (de gauche à droite), célèbrent leur victoire au relais 4x400 m, à Moscou (Russie), le 17 août 2013.
Sur le podium, les athlètes russes Yulia Gushchina, Tatyana Firova, Kseniya Ryzhova et Antonina Krivoshapka (de gauche à droite), célèbrent leur victoire au relais 4x400 m, à Moscou (Russie), le 17 août 2013. (GRIGORY DUKOR / REUTERS)

Mis à jour le , publié le

Un baiser à la russe ou un geste de protestation ? Dans tous les cas, il risque de déplaire aux partisans de la loi anti-homos en Russie, promulguée en juin. Après leur victoire sur le relais 4x400 m dames, samedi 17 août, aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou (Russie), Yulia Gushchina, Tatyana Firova, Kseniya Ryzhova et Antonina Krivoshapka ont échangé des baisers de la victoire très symboliques. Sous les yeux des caméras du monde entier, les coureuses ont ainsi défié, volontairement ou non, le président russe Vladimir Poutine.

Voir la vidéo

Sur les pas de l'Américain Nick Symmonds, qui a dédié sa médaille d'argent du 800 m à ses amis gays, les relayeuses affirment ainsi leur opposition à la nouvelle loi russe qui interdit "la propagande de l'homosexualité". Un texte adressé particulièrement aux sportifs, à moins de six mois des Jeux olympiques d'hiver de 2014, à Sotchi.

Le ministre russe des Sports, Vitali Moutko avait déclaré, début août : "Personne n'interdit aux sportifs qui ont une orientation sexuelle non traditionnelle de venir à Sotchi, mais s'ils sortent dans la rue pour en faire la propagande, ils devront en répondre." Sans parler des athlètes russes, ni de ce qui se passe à l'intérieur des stades.