Amputé des deux jambes, Oscar Pistorius participera aux Mondiaux d'athlétisme

La grande vedette des Jeux Paralympiques avait déjà gagné le droit de s'aligner aux JO - c'était pour Pékin, en 2008 - mais il n'avait pas réalisé les minima. _ Amputé des deux jambes quand il était bébé, il vient de gagner son ticket pour courir le 400m de Daegu, en Corée du Sud, fin août.

(Radio France © France Info)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Quadruple champion paralympique, Oscar Pistorius va donc enfin courir avec les valides au plus haut niveau. Pas celui des Jeux Olympiques, du moins pas dans l'immédiat : pour Pékin en 2008, il n'avait pas réalisé les minima ; mais il a bon espoir pour Londres, l'an prochain.
_ D'ici là, le Sud-africain s'alignera au 400m des prochains Mondiaux d'athlétisme, à Daegu, en Corée du Sud, fin août.

Car, lors de la réunion d'athlétisme à Lignano Sabbiadoro, en Italie, Oscar Pistorius a bouclé le tour de piste en 45 secondes 07, pulvérisant son record personnel de plus d'une demi-seconde. Avec ce chrono, il aurait fini 5e à Pékin.
_ La fédération sud-africaine avait fixé 45 sec 25 comme chrono minimum.

Amputé des deux jambes quand il était bébé, le Sud-africain a multiplié les succès dans les compétition handisport, avant de commencer à être invité dans des épreuves phares d'athlétisme avec les valides.

La polémique est née début 2008, quand la Fédération internationale d'athlétisme lui a interdit de courir ses compétitions - ses prothèses, disait-elle, lui donnaient un avantage certain.
_ Quelques mois plus tard, en mai 2008, le Tribunal arbitral du sport a cassé cette décision.

Mais Pistorius n'avait jamais réussi à atteindre les minima requis aux grands rendez-vous internationaux. Jusqu'à aujourd'hui.
_ Voici donc Blade Runner, comme il se surnomme lui-même, à nouveau en course.