Laure Manaudou et sa fille Manon aux championnats d'Europe de natation, le 24 novembre 2012.
Laure Manaudou et sa fille Manon aux championnats d'Europe de natation, le 24 novembre 2012. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"J'arrête !" A 26 ans et après une carrière marquée par sept records du monde, Laure Manaudou a annoncé sa retraite, mercredi 30 janvier sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+. "Je jure que j'arrête une bonne fois pour toutes et que je ne reviendrai pas", a-t-elle dit en souriant.

(Franectv info / Canal plus)

"Today is the day !!" ("c'est le grand jour"), avait twitté la plus grande nageuse française, quelques heures plus tôt.

La désormais ex-nageuse a également annoncé qu'elle était enceinte d'un deuxième enfant : "J'attends un heureux événement. Je suis enceinte de trois mois", a déclaré la championne déjà mère d'une petite Manon née en 2010.

Un palmarès impressionnant

Première nageuse française sacrée championne olympique, aux Jeux d'Athènes en 2004 sur 400 m libre, elle n'a jamais cessé de capter les attentions, par ses résultats, pour son image et sa vie sentimentale. Le public et les médias se sont immédiatement passionnés pour cette jeune fille de 17 ans, exceptionnelle et au caractère bien trempé, entraînée à la dure par le charismatique Philippe Lucas.

Voici son portrait commenté par Christophe Duchiron de France 2.

(Francetv info / Christophe Duchirion, Etiene Prigent et Florian Le Moal - France 2)

En 2005, à Montréal, elle glane son premier titre de championne du monde sur sa distance chérie, le 400 m libre, avant de survoler les championnats d'Europe de Budapest en 2006 (sept médailles dont quatre en or) puis devenir la reine des Mondiaux 2007 à Melbourne (cinq médailles dont deux en or). Elle aura collecté au total 96 médailles en douze ans de carrière, battu sept records du monde, quinze records d'Europe et 78 records de France (petit et grand bassin).

Après une pause de deux ans au cours de laquelle elle a eu sa petite fille avec le nageur Frédérick Bousquet, elle a repris la compétition en juillet 2011 et a tenu son objectif, un rêve de toujours : participer aux JO de Londres avec son frère Florent Manaudou, qui, sous l'impulsion de sa sœur, a décroché l'or sur 50 m libre.