VIDEO. Oradour-sur-Glane : les raisons du massacre

Le village martyrisé par les nazis en juin 1944 n'était pas un objectif militaire. Pourquoi une division de SS s'est-elle acharnée sur 642 innocents ?

Voir la vidéo
Francetv info
logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'un des épisodes les plus tragiques de la Seconde Guerre mondiale en France. Le massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) est dans toutes les mémoires alors que le président François Hollande, accompagné de son homologue allemand Joachim Gauck, doivent se rendre dans le village martyr mecredi 4 septembre. Une visite où l'on rendra hommage aux 642 civils, hommes femmes et enfants, massacrés par la dision SS Das Reich, le 10 juin 1944.

Mais les raisons de ce massacre sont encore difficiles à comprendre. Car Oradour-sur-Glane, village paisible, n'avait rien d'un objectif militaire. Comme l'expliquent les historiens interrogés par Anne Guery pour France 2, c'est justement l'absence de résistance dans la population qui a incité les soldats allemands à la massacrer. Les SS voulaient obliger la population à se couper de la Résistance, en répandant la terreur. Un village sans défense, facile à maîtriser et rapide à rayer de la carte, apparaît alors comme une cible idéale.

Une photographie d'Oradour-sur-Glane, village martyrisé par les nazis, en 1944.
Une photographie d'Oradour-sur-Glane, village martyrisé par les nazis, en 1944. ( AFP )