La ministre du Logement, Cécile Duflot, a invité jeudi 28 mars les Français à anticiper l'obligation, à partir de 2015, d'installer des détecteurs de fumée dans les habitations. Une mesure qui doit permettre de faire fortement chuter le nombre de morts dans des incendies. A l'heure actuelle, seuls 2% des Français sont équipés de ces appareils.

Pourtant, rappelle le porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris interrogé par France 2, "ce qui est particulièrement dangereux dans les incendies, ce sont les fumées. Les personnes sont prises dans leur sommeil par les fumées et perdent conscience."

Le week-end de Pâques a été marqué par plusieurs incendies dramatiques. A Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, 3 personnes ont été tuées et 13 autres blessées, dont quatre très grièvement. Dans l'Aisne, à Saint-Quentin, 5 enfants sont morts asphyxiés. Et une vingtaine d'habitants d'un immeuble de Carcassonne (Aude) ont été légèrement intoxiqués lundi matin.

Un détecteur de fumée, à Düsseldorf (Allemagne), le 12 mars 2009.
Un détecteur de fumée, à Düsseldorf (Allemagne), le 12 mars 2009. (DAVID EBENER / AFP)