VIDEO. Dans l'armée, la solitude des femmes victimes de harcèlement

Confrontées à des avances et des menaces de certains collègues, les femmes militaires peinent à plaider leur cause au sein de la "grande muette".

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette femme a donné dix ans de sa vie à l'armée française, avant de renoncer à sa carrière, victime de harcèlement sexuel. Cette femme officier a refusé, à plusieurs reprises, les avances de son supérieur direct. Lors d'un déplacement professionnel, il la convoque dans sa chambre d'hôtel et la viole.

"Au moment où je suis rentré, je me rends compte que le piège se referme et c'est trop tard", raconte-t-elle. Elle a dénoncé les faits à sa hiérarchie, qui n'a jamais voulu lui communiquer les résultats de l'enquête interne. Elle se tourne alors vers la justice civile, qui place son supérieur en garde à vue.

Une enquête interne commandée par le ministère de la Défense a recensé une quarantaine de viols ou d'agressions contre les femmes, qui représentent 15% des effectifs de l'armée.

Un SMS reçu par une femme gendarme de la part de son référent direct, en novembre 2012.
Un SMS reçu par une femme gendarme de la part de son référent direct, en novembre 2012. ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)